A Chartres, Eure-et-Loir, l'évaluation par sondages mécaniques a été réalisée sur un terrain de 3 450 m2 situé dans la vallée de l'Eure, dans l'emprise de la ville antique.

Chronique de site
Dernière modification
17 mai 2016

Les trois tranchées effectuées dans le cadre de cette opération ont permis de reconnaître la présence d'une occupation antique stratifiée urbaine s'organisant de part et d'autre d'une voirie orientée est-ouest.

L'axe de circulation - qui pourrait trouver son origine à l'époque augustéenne - se caractérise par des successions de recharges conservées sur près de 2m de hauteur. Une stratigraphie presque aussi importante concerne les zones d'occupation environnantes qui semblent avoir abrité des habitats du Ier au IIIe s. de notre ère. La présence de mobilier gallo-romain tardif doit aussi être signalée ainsi que celle de mobilier lithique illustrant une occupation ancienne du site. Enfin, un ensemble de fosses médiévales (des XIIIe-XIVe s.) perfore les niveaux antiques et la voirie, tout en s'alignant sur l'axe de celle-ci qui était alors peut-être encore matérialisée par un chemin ou par une limite parcellaire.