A Reims, Marne, menée sur une surface de 100 m2, l'opération se situe à l'extérieur du fossé de l'oppidum, dans le quart nord-est de la ville du Haut-Empire (à 500 m de l'enceinte).

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Elle a permis de mettre au jour une occupation s'étalant du milieu du Ier siècle de notre ère au début du IVe siècle. À l'issue de l'étude stratigraphique et chronologique, il a été possible de distinguer cinq phases d'occupation. 

 


La première phase est matérialisée par l'abandon de deux fosses creusées dans le substrat géologique au milieu du Ier siècle.
Les deux phases suivantes correspondent à une succession de recharges dans la voirie. Durant la fin du Ier et la première moitié du IIe siècle, divers niveaux de construction, recharges ou niveaux d'utilisation d'une voirie sont mis en place. Mais aucune structure bordant habituellement ces derniers, tels des caniveaux ou des piliers de portiques, n'a pu être observée.
La quatrième phase est marquée par la présence de celliers boisés délimitant un espace de 5 mètres de large et dont l'abandon est daté de la fin du IIIe siècle.
Les derniers vestiges identifiés sur le site sont de nombreuses fosses du début du IVe siècle (280-320), comblées de terre noire et de pierres calcaires.