Un quartier du Haut-Empire à Reims, Marne.

Chronique de site
Dernière modification
12 mai 2016

La fouille, menée sur un terrain de 1 100 m2 et une épaisseur moyenne de 1 m, a permis de mettre au jour un habitat du Haut-Empire de part et d'autre d'une ruelle, et une activité métallurgique spécialisée dans le travail de la forge. Cette découverte atteste l'occupation très large de l'espace urbain jusqu'aux confins délimités par le grand fossé augustéen.
 

Les vestiges de la première occupation, en matériaux légers, sont datés de la fin du Ier siècle avant notre ère. Les constructions postérieures, en dur, se densifient dans le courant du Ier siècle de notre ère et vont être remaniées durant les deux siècles suivants. De nombreux sols en terrazo (béton de tuileau avec inclusions de terre cuite) et hypocaustes témoignent d'un équipement confortable.
Plusieurs foyers de forge et surfaces de travail ont été dégagés. C'est grâce à la découverte de deux monnaies du IIe siècle (Trajan et Faustine), recueillies sur le sol d'une cave désaffectée lors de l'installation de l'atelier de forge, associées à une monnaie de Sévère Alexandre (227) trouvée sur un sol de l'atelier, que l'on peut proposer une période d'activité se situant dans la première moitié du IIIe siècle.