Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
01 avril 2016
Colloque
La Préhistoire des autres

Colloque international organisé par le musée du Quai Branly et l'Inrap, les 18 et 19 janvier 2011, au Théâtre Claude Lévi-Strauss, musée du Quai Branly, 37 Quai Branly - 75 007 Paris France

La Préhistoire des autres
par Sandrine Deschamps, Inrap, CNRS, UMR 7041

La zone sahélienne du Sénégal est en grand partie composée d'un paysage dunaire, aride, avec un couvert végétal léger. Ces dunes, héritées de la phase aride de l'Ogolien (autour de 18 000 ans avant notre ère) sont dites « fixes ». Pendant de nombreuses années ce contexte sableux particulièrement difficile a été délaissé, car considéré comme archéologiquement sinistré. Néanmoins, peut-on ignorer le passé d'un si vaste territoire ?
En considérant que ce contexte géomorphologique représente une bonne moitié du Sénégal et que les vestiges sont menacés par des projets d'aménagement et par les pratiques agricoles, il semblait urgent de s'intéresser à ces régions. Un premier travail a consisté à évaluer les potentiels archéologiques de la partie occidentale de la zone dunaire. La prospection systématique pédestre de trois secteurs (Thiès, Louga et Rao) a permis de mettre en évidence une occupation humaine dense depuis le Néolithique. Par l'étude typo-technologique des éléments lithiques et de la céramique, c'est à la fois une première idée de la chronologie et de la palethnologie de ces sociétés que l'ont peut dresser. L'archéologie est dans ce cas un moyen privilégié pour replacer dans un temps long une région jusque là muette sur son passé « lointain ».
Sandrine Deschamps est responsable scientifique à l'Inrap, spécialiste des industries lithiques épipaléolithiques et mésolithiques en France, rattachée à l'UMR 7041, équipe Afrique, sociétés et environnement. Elle collabore avec l'Institut fondamental d'Afrique noire de Dakar et la direction nationale du patrimoine sénégalais sur la question du néolithique au Sénégal, et participe à la formation des étudiants sénégalais. Elle travaille régulièrement depuis 2003 au Sénégal dans le système dunaire des régions de Thiès, Louga et Saint-Louis pour des missions de terrain, notamment dans le cadre d'un doctorat et étudie la culture matérielle (lithique et céramique) issue de ces missions.

Quelques références :
• « Prospection archéologique dans la région de Louga (Sénégal) : présentation d'une méthode de recherche pédestre systématique en contexte sahélien », dans Méthodologie de prospection en milieux désertique et tropicaux : de la théorie au terrain, du terrain à la théorie. Journée d'étude, thème transversal 7 : outils et méthodes de la recherche, umr 7041 ArScAn, 2006.
• L'Archéologie en Afrique de l'Ouest, Sahara et Sahel, textes rassemblés par R. Vernet, criaa, Nouakchott, Sépia, France, 2001.
Durée :
23'23''
Année :
2011