Orthez juin 2017 visuel 3
Les découvertes

L’Inrap met en place, en partenariat avec le service Tourisme de la communauté de communes de Lacq-Orthez /Pays d’Art et d’Histoire d’Orthez et du Béarn des Gaves, des visites pour le public.

6- Muron, Charente-Maritime
Les découvertes

Les archéologues ont mis au jour 84 sépultures du début du Moyen Âge (Ve-VIIe siècles) qui succèdent à une occupation antique dont il subsiste quelques maçonneries et niveaux de remblais.

fouilles-archeologiques-tour-st-nicolas-inrap-27-octobre-l-oeil-du-drone-dji_0991-panorama.jpg
Les découvertes

Une équipe de l'Inrap procède actuellement à des recherches archéologiques au Gabut afin d'appréhender l'évolution de l'ancienne enceinte reliant la tour Saint-Nicolas à la porte du même nom et de ses abords.

Angouleme-chateau_visuel4
Les découvertes

Le diagnostic archéologique, mené dans le cadre du programme de restauration de l'Hôtel de Ville, révèle l'ancienne résidence des comtes d'Angoulême.

Les découvertes

A Laruscade, Gironde, fouille d'un four de tuilier repéré lors de la phase de diagnostic en janvier 2001. Le site a été ouvert sur une surface de 150 m2.

Le Châta
Les découvertes

Le château de Didonne a laissé bien peu de traces dans Saint-Georges-de-Didonne (Charente-Maritime), si ce n'est le toponyme Le Châta. Son existence est néanmoins attestée par les textes. Didonne a été durant le Moyen Âge, une seigneurie d'une importance majeure à l'entrée de l'estuaire de la Gironde. Occupant une position géographique stratégique, le château est tenu par un seigneur puissant et possessionné.

Les découvertes

La création d'une route entre Ussac et Saint-Viance (Corrèze) avait donné lieu, en 2002, à une expertise archéologique (F. Milor/Inrap). L'occupation médiévale mise en évidence au lieu-dit Risquetout a fait l'objet d'une fouille archéologique. Elle a été menée par trois archéologues sur une superficie de 677 m2.

Archéologie du bâti au château du Coudray-Salbart, en Poitou-Charente
Les découvertes

Classé Monument Historique, le château du Coudray-Salbart est considéré comme l'un des plus importants châteaux du début du XIIIe siècle en Europe pour la qualité de son architecture défensive et le contexte historique, qui révèlent une construction royale Plantagenêt d'une très grande ampleur. Sa qualité de conservation en fait un témoignage archéologique et historique d'un intérêt « exceptionnel ». Toutefois, la première occupation du site reste méconnue ainsi que les modalités de son abandon. En effet, les interventions réalisées au cours des dernières années ont permis de montrer que le château n'est pas abandonné dès le XVe siècle comme cela est généralement affirmé mais qu'une occupation, plus qu'anecdotique, perdure au moins jusqu'au XVIe siècle.

Pages