Ouvrages
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Collection
Actes de colloques
Sous la direction d'André Delpuech et Jean-Paul Jacob
Coédition La Découverte-Inrap
Archéologie de l'esclavage colonial

L'archéologie a joué, depuis les années 2000, un rôle décisif afin de renseigner sur les conditions de vie des esclaves, leurs habitats, les établissements où ils furent asservis (souvent détruits mais dont subsistent les fondations), les enclaves du marronnage, les rites d'inhumation, l'état sanitaire des défunts, leur âge, leur sexe, etc. 

En étudiant la culture matérielle des populations asservies, l'archéologie - et en particulier depuis une vingtaine d'années l'archéologie préventive - contribue en effet de façon déterminante aux recherches sur l'esclavage colonial et offre une documentation nouvelle.
Confrontant études de cas et synthèses sur l'archéologie de l'esclavage aux États-Unis, à la Barbade, à Cuba, au Brésil et aux Antilles françaises, en Afrique de l'Est, du Sud et de l'Ouest, à La Réunion et à l'Île Maurice, cet ouvrage fait le point sur les avancées récentes de la connaissance de la traite, de l'esclavage et du marronnage et propose une meilleure prise en compte du patrimoine archéologique du système esclavagiste, de sa conservation et de sa mise en valeur.

Les auteurs

André Delpuech est conservateur au musée du Quai Branly, responsable des collections des Amériques.

Jean-Paul Jacob fut président de l'Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap) jusqu'en mars 2014.

408 pages

27 €
Où l'acheter :

en librairie

Année :
2014