Ouvrages
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Collection
Archéologies de la France

Depuis vingt ans, l’essor de l’archéologie en France renouvelle la connaissance du passé. Vie quotidienne, alimentation, santé, techniques, bouleversements climatiques, environnementaux, démographiques…
Cette collection richement illustrée fait la synthèse des connaissances en intégrant les données les plus récentes de la recherche.

Sous la direction de Florence Journot et Gilles Bellan
Coédition La Découverte et Inrap
Archéologie de la France moderne et contemporaine

On associe spontanément l'archéologie aux vestiges préhistoriques ou antiques. À partir des années 1980, parallèlement à l'essor de l'archéologie médiévale, se développe une archéologie des périodes moderne et contemporaine.

Ainsi, dès 1983, les fouilles entreprises sous la future pyramide du Louvre mettent au jour un quartier du Paris des xvie-xviiie siècles comprenant des habitations ordinaires mais aussi l'atelier de Bernard Palissy ou le pavillon des Gardes suisses.
Depuis une vingtaine d'années, l'archéologie préventive a fait resurgir des données inédites sur cinq siècles d'histoire de France, de la Renaissance à nos jours, sur lesquels les archives textuelles ne livrent que des informations partielles ou partiales : épaves de frégates corsaires, routes de l'Ancien Régime, premières manufactures, campements napoléoniens, fosses communes des conflits mondiaux ou vestiges du pavillon soviétique de l'Exposition internationale de 1937 au Trocadéro...
Achevant la série chronologique de la collection « Archéologies de la France », cet ouvrage fait une synthèse des découvertes de l'archéologie moderne et contemporaine, traitant aussi bien des campagnes que des villes, de l'industrie que des voyages ou du culte... Dialoguant avec l'histoire et l'anthropologie, il applique aux périodes récentes une approche renouvelée de l'archéologie.

Les auteurs

Florence Journot est archéologue médiéviste. Maître de conférences HDR à l'université Paris I Panthéon-Sorbonne, elle s'intéresse à l'histoire de l'archéologie et à l'épistémologie des sciences humaines. Membre du centre d'archéologie générale de l'Institut d'art et d'archéologie, elle appartient à l'équipe « Archéologies environnementales » de l'unité mixte de recherches 7041 « ArScAn ».
 
Gilles Bellan est ingénieur de recherche à l'Inrap, spécialisé en archéologie moderne et contemporaine. Il est membre du centre d'archéologie générale de l'Institut d'art et d'archéologie et de la commission interrégionale de la recherche archéologique outre-mer pour l'archéologie coloniale.

Mais également Véronique Abel (Inrap), Pierre-Yves Balut (université de Paris IV), Alban Horry (Inrap), Michel L'Hour (Drassm) et Fabienne Ravoire (Inrap).

Mars 2011
180 pages

22 €
Où l'acheter :

en librairie

Année :
2011