Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Colloque
L’avenir du passé – Modernité de l’archéologie

Colloque international organisé par le Centre Pompidou et l'Institut national de recherches archéologiques préventives en partenariat avec France Culture, les 23 et 24 novembre 2006

par Jean Guilaine, Collège de France

L'archéologie s'est beaucoup intéressé ces dernières années aux problèmes de la violence et de la guerre, apportant notamment son propre éclairage dans la révélation des «sépultures de catastrophe» d'époque historique. Parallèlement, d'autres découvertes, parfois spectaculaires, ont reculé dans le temps l'apparition de la violence et des conflits. On dressera ici un rapide bilan, à l'échelle de l'Europe et de ses marges, de la documentation disponible sur ce sujet, plus particulièrement de la période allant du Paléolithique supérieur à l'âge du Bronze. Chez les chasseurs-cueilleurs, les affrontements pourraient avoir pour objectif l'accès à des ressources vitales. Avec le Néolithique, les débuts de l'agriculture et la pression démographique et sociale renforcent les motifs de conflits. L'émergence progressive d'élites et de dirigeants aura pour effet de magnifier le stéréo-type du mâle en armes, construction idéologique qui débouchera, plus tard, sur l'apparition du guerrier « à plein temps». La guerre deviendra alors un tremplin social pour l'obtention ou la conservation du pouvoir : une facette de la compétition entre humains.
Jean Guilaine est professeur au Collège de France et directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales. Ses recherches concernent l'avènement des communautés néolithiques en Méditerranée et en Europe, les transformations de l'environnement sous l'effet des premiers impacts anthropiques, la constitution des sociétés complexes du Chalcolithique et de l'âge du Bronze. Il a dirigé des chantiers de fouilles en France, Espagne, Andorre, Italie, Chypre.
 
Principaux ouvrages :
- Premiers bergers et paysans de l'Occident méditerranéen, Mouton et EHESS, Paris, 1976;
- La France d'avant la France, Hachette, Paris, 1980 ;
- La Préhistoire, d'un continent à l'autre, Larousse, Paris, 1986 ;
- De Lascaux au Grand Louvre, Errance, Paris, 1989 ;
- Pour une archéologie agraire, Armand Colin, Paris, 1991;
- La Mer partagée. La Méditerranée avant l'écriture, Hachette, Paris, 1994;
- Au temps des dolmens, Privat, Toulouse, 1998;
- La plus belle histoire de l'homme, Seuil, Paris, 1998;
- Le sentier de la guerre, avec J. Zammit, Seuil, Paris, 2001;
- De la vague à la tombe, Seuil, Paris, 2003;
- Pourquoi j'ai construit une maison carrée, Actes Sud/Errance, 2006.
Année :
2009