Une des grandes fouilles réalisée par l'Inrap est mise à l'honneur dans le cadre de l'exposition Mousquetaires ! au musée de l'Armée. Il s'agit de l'étude du fort Saint-Sébastien à Saint-Germain-en-Laye (Yvelines), un fort éphémère pour préparer la guerre de siège et la conquête des Provinces-Unies (la Hollande).
Dernière modification
19 février 2016

Une grande exposition

L'exposition Mousquetaires ! permet de redécouvrir, sur le mode de l'enquête et du jeu, les héros qui ont inspiré Alexandre Dumas, mais dont le rôle réel est mal connu, tant la fiction a fini par occulter la réalité historique de ce corps de soldats à cheval au service du roi, créé en 1622 sous Louis XIII. 
Cette exposition est aussi l'occasion de s'interroger sur les relations entre la littérature et l'histoire. Oscillant entre fiction et réalité, le parcours offre au visiteur une exploration du célèbre récit d'Alexandre Dumas, Les Trois Mousquetaires. La muséographie joue du contraste entre la rareté des objets et des traces témoignant de la vie réelle des mousquetaires et la profusion des représentations de ces derniers.  À cet univers littéraire répondent des images historiques et archéologiques, plus fidèles à la vérité des moeurs, des faits et des personnalités du temps. Tantôt spectateur, tantôt archéologue, le visiteur va à la rencontre du véritable d'Artagnan, de Louis XIII, de Richelieu...

L'Inrap et les mousquetaires

En 2012, une équipe d'archéologues de l'Inrap a exhumé le fort Saint-Sébastien, camp d'entraînement des troupes de Louis XIV. 
Quadrilatère de 600 m sur 500 m, cette fortification de terre est édifiée en 1669. 
Avec ses impressionnants fossés, talus, palissades et bastions d'angles, le fort aura permis de simuler le siège et la prise de places fortes. Les zones d'exercice se caractérisent par de complexes réseaux de tranchées d'approche, technique d'attaque rationnalisée par Vauban, et utilisée à grande échelle lors du siège de Maastricht en 1673. C'est cet épisode qui est repris dans Mousquetaires ! 
Durant deux ans, ce fort accueille jusqu'à 30 000 soldats à la manoeuvre. Découverte unique, le fort Saint-Sébastien est un exceptionnel témoin de l'art du siège de la seconde moitié du XVIIe siècle, un sujet rarement appréhendé, en France, par l'archéologie.
L'Inrap et les mousquetaires

Découvertes archéologiques dans l'exposition Mousquetaires !

L'Inrap et l'archéologie contribuent à enrichir le propos de l'exposition de nombre d'objets et témoignages de la vie et de la culture matérielle de ces soldats : monnaies, assiettes, pots tripodes décorés, pioches et étrille mais aussi pipes en terre et jeu de dés en os. Des plans et photographies du fort Saint-Sébastien sont présentés et deux films courts réalisés par Gédéon programme évoquent cette fouille d'exception. Séverine Hurard, archéologue de l'Inrap et membre du comité scientifique de l'exposition, donnera une conférence le 2 avril 2014.

Le musée de l'Armée participe aux Journées nationales de l'Archéologie

Grand musée d'histoire militaire française et européenne, le musée de l'Armée offre une des collections d'art et d'histoire militaire les plus riches au monde avec près de 500 000 pièces, de l'âge du bronze à la fin du XXe siècle. Parmi les 5 musées français les plus fréquentés, avec près de 1,4 million de visiteurs, il propose une large programmation culturelle ouverte à tous les publics, rythmée par deux grandes expositions patrimoniales annuelles.
À l'occasion des Journées nationales de l'Archéologie, le musée de l'Armée proposera au public la projection du film Louis XIV et la fouille du fort Saint-Sébastien (titre provisoire) le dimanche 8 juin, en accès libre à l'auditorium du musée.

Une exposition bénéficiant du soutient du SIAAP

La fouille du fort Saint-Sébastien a été réalisée par l'Inrap pour le SIAAP (Syndicat Interdépartemental pour l'Assainissement de l'Agglomération Parisienne) préalablement à la modernisation des installations du syndicat. Le SIAAP est le service public qui dépollue chaque jour les eaux usées de 9 millions de Franciliens, les eaux pluviales et industrielles, pour rendre à la Seine et à la Marne une eau propice au développement du milieu naturel. Avec ses 1700 agents, il transporte quotidiennement dans ses 440 km d'émissaires, près de 2,5 millions de m³ d'eau qui sont traités dans ses 6 usines d'épuration. Le partenariat entre le SIAAP et l'Inrap, s'appuie sur une relation forte entre les deux services publics. Il permet de réfléchir sur le passé pour préparer l'avenir.
Commissariat de l'exposition : Olivier Renaudeau et Dominique Prévôt
Comité scientifique : Jean-Pierre Bois, Hervé Drévillon, David Guillet, Séverine Hurard, François Lagrange, Rémi Mathis, Thierry Sarmant, Claude Schopp
Contact(s) :

Mahaut Tyrrell
chargée de communication médias
Inrap, service partenariats et relations avec les médias
01 40 08 80 24
mahaut.tyrrell [at] inrap.fr