Ouvrages
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Par Vincent Carpentier et Cyril Marcigny
Coédition éditions Ouest-France/Inrap
Archéologie du Débarquement et de la Bataille de Normandie

Le Débarquement, épisode majeur de la Seconde Guerre mondiale, a laissé une profonde empreinte en Normandie, tant dans la mémoire collective qu'à travers d'innombrables traces, objets ou cicatrices paysagères. 

Cependant, ce patrimoine disparaît peu à peu, au gré de l'érosion des côtes et des sols, de l'aménagement du territoire, de l'oubli inéluctable lié au décès des derniers témoins. Devant cet effacement inexorable, l'archéologie se doit désormais de réagir, avec le soutien de la communauté publique, en vue de sauvegarder pour les générations futures tout un pan de la mémoire collective de la nation et, au-delà, de l'humanité. Cette discipline contribue de manière inédite à l'histoire de la Seconde Guerre mondiale en établissant des faits objectifs et en collectant les archives du sol. Ainsi s'élabore, autour du Débarquement et des combats de la Libération menés en Normandie, une archéologie riche, complexe et engagée, faisant appel à des méthodes scientifiques de pointe et des partenariats internationaux. Les découvertes renseignent un champ varié de faits militaires, tactiques ou stratégiques, depuis le quotidien individuel du soldat au combat ou du prisonnier jusqu'à l'aménagement de vastes systèmes logistiques ou de défense dont au premier chef le Mur de l'Atlantique.

Les auteurs

Vincent Carpentier et Cyril Marcigny, tous deux archéologues à l'Inrap, proposent dans cet ouvrage un état des lieux de la documentation et de la réflexion archéologiques autour du thème de la Seconde Guerre mondiale sur le sol de la Normandie.

Vincent Carpentier est archéologue, ingénieur chargé de recherche à l'Inrap, membre du Centre de recherches archéologiques et historiques anciennes et médiévales et docteur en histoire de l'Université de Caen Basse-Normandie. Il a conduit et publié de nombreuses fouilles d'habitats ruraux gallo-romains et médiévaux à travers les deux régions normandes, et se consacre depuis plusieurs années à l'étude interdisciplinaire du littoral de la Basse-Normandie. Ses travaux concernent également l'histoire du Jour J et de la Seconde Guerre mondiale, tout particulièrement dans le secteur britannique.

Cyril Marcigny, archéologue à l'Inrap, est adjoint scientifique et technique en Basse-Normandie et membre de l'unité mixte de recherche 6566 « Civilisations atlantiques et archéosciences ». Il a dirigé de nombreux chantiers de fouille en Normandie et Pays de la Loire. Il est l'auteur de plusieurs monographies de sites archéologiques, d'ouvrages de synthèse et de nombreux articles consacrés à l'organisation de l'espace rural du Néolithique à l'âge du Fer. Dans le cadre de travaux développés dans La Hague ou autour de Port-en-Bessin-Huppain et Longues-sur-Mer, il s'est plus particulièrement attaché à l'étude archéologique des vestiges de la Seconde Guerre mondiale.

144 pages
illustré
broché

14,90 €
Où l'acheter :

en librairie

N° ISBN
ISBN 978 2 7373 6345 0
Année :
2014