Eric Doligé, président du Conseil général du Loiret, et Arnaud Roffignon, directeur général de l'Institut national de recherches archéologiques préventives, ont signé une convention-cadre de partenariat scientifique et culturel pour la détection, la collecte, la sauvegarde et la conservation par l'étude scientifique, ainsi que la valorisation auprès du public, du patrimoine archéologique du Loiret.

Dernière modification
19 février 2016

Les deux partenaires partagent des objectifs communs dans le domaine de l'archéologie, comme la volonté d'offrir les meilleurs délais possibles pour la réalisation de diagnostics et de fouilles, et pour diffuser les résultats des recherches à un large public. 

Des diagnostics et des fouilles en commun

L'Inrap et le Conseil général du Loiret pourront collaborer scientifiquement sur des opérations de toute nature. Cette collaboration visera à développer la connaissance du patrimoine archéologique et historique du Loiret.
En cas de diagnostic archéologique sur son territoire, le département pourra demander à l'Inrap une collaboration scientifique pour réaliser, sous la responsabilité du conseil général, tout ou partie des opérations de terrain, d'étude et de valorisation. En cas de fouilles préventives sur le territoire du Loiret, l'Inrap et le Conseil général pourront s'associer et proposer un projet commun à l'aménageur maître d'ouvrage. Les deux parties s'engagent à garantir l'accès à leurs fonds documentaires et à leurs données, à faciliter l'échange d'informations entre leurs chercheurs, à garantir l'accès réciproque aux chantiers, aux bases de données, aux collections et aux expertises.

Une valorisation scientifique et culturelle

Outre les opérations sur le terrain et les travaux de recherche qu'elles induisent, l'Inrap a pour mission de diffuser l'information auprès de la communauté scientifique, de concourir à l'enseignement, à la diffusion de la connaissance archéologique au public. Le Conseil général du Loiret, quant à lui, développe une active politique en encourageant et en initiant des actions de valorisation scientifique et culturelle.
Les deux partenaires collaboreront en matière de valorisation, scientifique ou culturelle. Les actions seront destinées à un large public. Elles pourront porter sur la présentation de l'actualité archéologique, au travers de conférences et de tables-rondes, d'expositions, de productions multimédias et de publications destinées, dans la continuité de l'exposition « De la préhistoire à l'A19 » consacrée aux fouilles de l'autoroute A 19 entre Artenay et Courtenay. Coproduite par le conseil général du Loiret, Vinci, la DRAC Centre et l'Inrap et présentée dans la halle du château de Chamerolles, elle avait accueilli plus de 23 000 visiteurs entre septembre 2009 et mars 2010. Avec Gédéon Programmes, Arcour Vinci, France 5, l'Inrap et le Conseil général du Loiret s'étaient déjà associé en 2007 pour produire L'autoroute à remonter le temps, un documentaire de 52 mn réalisé par Stéphane Bégoin.
Contact(s) :

Solène Bonleu
chargée du développement culturel et de la communication
Inrap Centre Ile-de-France
07 86 00 49 40 -
solene.bonleu [at] inrap.fr
 
Mahaut Tyrrell
chargée de communication médias Inrap,
service des partenariats et relations avec les médias
01 40 08 80 24 -
mahaut.tyrrell [at] inrap.fr
 
Mélanie Dos Reis
Chargé de mission,
pôle Communication et Information Conseil général du Loiret
02 38 25 43 38
melanie.dosreis [at] cg45.fr

Anne Chevassu
Chargée des relations presse
Conseil général du Loiret
02.38.25.41.57
anne.chevasu [at] cg45.fr