Contact

Marie-Christine Carle
Direction du développement
culturel et de la communication
Inrap
Tél. 01 40 08 80 53
marie-christine.carle@inrap.fr

MOTS CLÉS
Exposition
Ile-de-France

Sous les meules, le grain. Nourrir la ville de l'Antiquité à nos jours

du 18 avril 2013 au 19 janvier 2014
au musée Archéa, à Louvres (Val-d’Oise)

Musée Archéa
56 rue de Paris
95380 Louvres.
Tél. : 01 34 09 01 02.
www.archea-roissyportedefrance.fr
De 13 h 30 à 18 h, du mercredi au vendredi.
De 11 h à 18 h, samedi, dimanche et jours fériés.
Fermé lundi et mardi.
Fermé aussi le 1er mai, et entre le 25 décembre et le 1er janvier.

Inauguration de l'exposition jeudi 18 avril 2013, de 16 h à 21 h. Entrée libre et gratuite.
Vendredi 19, samedi 20 et dimanche 21 avril 2013 : entrée exceptionnellement gratuite.
Premières visites guidées de l’exposition : samedi et dimanche, à 15 h.
Plusieurs animations sont proposées autour de l'exposition.
Depuis 2 000 ans au moins, le pays de France est une terre privilégiée pour la production de blé et sa transformation en pain. C’est particulièrement à l’époque romaine que la région devient l’un des greniers à blé de ce qui va devenir Paris. À la même époque, des ateliers de taille de meules de la vallée de l’Ysieux fournissent nombre de moulins à la moitié nord de la Gaule.

À travers la géographie et l’économie, l’exposition renseigne sur la vocation agricole du territoire qui s’affirme à l’époque gallo-romaine. Sont évoqués les différentes céréales, les outils agricoles, ainsi que les voies commerciales romaines.

Toutes les facettes de la meunerie sont rappelées : les premières farines réalisées il y a 5 000 ans à l’aide de meules va et vient, le moulin rotatif à bras, les meules de boulangerie romaine puis les moulins à eau et à vent.

La production locale de meules est ensuite abordée. Les récentes découvertes archéologiques ont permis de mettre au jour l’importante activité d’extraction du grès de Fosses, dans la vallée de l’Ysieux, en vue de la taille de meules diffusées dans tout le nord de la Gaule.

Enfin, l’image d’Épinal du meunier présent dans l’imaginaire collectif sous diverses formes, tantôt roublard, voleur ou un peu sorcier, aux commandes d’une machine aux rouages de plus en plus complexes, est présentée.

Pour compléter le propos de l’exposition, ARCHÉA propose des audiovisuels, des manipulations, une reconstitution d’un moulin en fonctionnement, une maquette animée de moulin à eau, des jeux interactifs à destination des enfants, une borne multimédia ou encore des points sonores.