Contacts

Marie-Christine Carle
Direction du développement culturel et de la communication, Inrap
Tél. 01 40 08 80 53
marie-christine.carle@inrap.fr

Carine Carpentier
Direction scientifique et
technique, Inrap
Tél. 01 40 08 81 52
carine.carpentier@inrap.fr

Contacts scientifiques

Olivier Buchsenschutz, CNRS, UMR 8546 Archéologie d’Orient et d’Occident
45 rue d’Ulm
75230 Paris Cedex 05.
buchs@ens.fr

Gilles Fronteau, GEGENA², EA 3795 Centre de recherche en Environnement et Agronomie
2 esplanade Roland Garros
51100 Reims.
gilles.fronteau@univ-reims.fr

Stéphanie Lepareux-Couturier, Inrap Centre-Ile-de-France, UMR 7041
56 bd de Courcerin, Lot 41
77183 Croissy-Beaubourg.
stephanie.lepareux-couturier@inrap.fr

MOTS CLÉS
Néolithique
Public averti
Protohistoire
Rencontre scientifique
Antiquité
Moyen Âge
Échange et transport
Industrie, artisanat

Les meules à grain du Néolithique à l'époque médiévale. Technique, culture, diffusion

du 15 au 17 mai 2014
Colloque organisé par le Groupe Meule, à l'Université de Reims Champagne-Ardenne
Université de Reims Champagne-Ardenne (URCA)
Campus Croix Rouge, UFR de Lettres
Maison de la Recherche (Bâtiment 13)
57 rue Pierre Taittinger
51100 Reims.

Inscription en ligne avant le 30 avril 2014
http://groupemeule.hypotheses.org/colloque-meule-reims-2014
Pour toute information : meulereims2014@gmail.com
L’analyse du matériel de mouture concerne les meules depuis leur extraction dans les carrières jusqu’à leur abandon sur les sites archéologiques. Elle comprend les étapes de façonnage, de transport, d’utilisation et d’entretien.

Cette table ronde s’inscrit dans la dynamique du PCR Évolution typologique et technique des meules du Néolithique à l’an mille sur le territoire français et fait suite à la table ronde de Saint-Julien-sur-Garonne organisée en octobre 2009. Cette première rencontre avait permis de partager les acquis et les données réunis par les membres du programme avec d’autres collaborateurs, archéologues actifs sur le terrain et chercheurs étrangers. Les résultats ont porté sur la définition commune de normes descriptives, la validation des premiers résultats obtenus sur le fonctionnement des meules ainsi que l’amorce de pistes d’une analyse typologique.

Dans la lignée de ce premier travail, la table ronde de Reims sera l’occasion de mettre de nouveau en relation les acquis du Groupe Meule avec le reste de la communauté scientifique. Il s’agira d’utiliser des méthodes statistiques et cartographiques globales pour chercher des groupes de meules fondés sur l’ensemble de leurs caractères.

C’est pourquoi, subdivisée en cinq sessions, cette rencontre fera essentiellement l’objet de synthèses :
  1. Les meules en Champagne-Ardenne du Néolithique à l’époque médiévale.
  2. Relations entre les matériaux meuliers et les typologies : contraintes techniques, innovations, imitations.
  3. Présentation d’études de carrières, d’ateliers et de reconstitutions de taille.
  4. Analyse statistique, multivariée et cartographique.
  5. Regards croisés sur les outils de mouture anciens en Europe et dans le monde méditerranéen jusqu’à l’an mille :innovation, datation, matériaux, diffusion.