Contacts

Mahaut Tyrrell
chargée de communication médias
Inrap, pôle partenariats et relations avec les médias
01 40 08 80 24
mahaut.tyrrell@inrap.fr

Solange Bied-Charreton
attachée de presse
CNRS Editions
01 53 10 27 02
solange.bied-charreton@cnrseditions.fr

Parution de "Styles céramiques et néolithisation dans le sud-est du Bassin parisien"

Publié le 24 octobre 2012 · Mis à jour le 30 juin 2013
La collection « Recherches archéologiques » publie, à destination de la communauté scientifique, des ouvrages issus d’opérations d’archéologie préventive menées par l’Institut national de recherches archéologiques préventives.
Un ouvrage coédité par l’Inrap et CNRS Éditions.

La région à la confluence de la Seine et de l’Yonne, à l’époque de l’installation des premières communautés néolithiques, se situait aux confins de plusieurs aires culturelles. Les céramiques retrouvées dans cette région du sud-est du Bassin parisien permettent de retranscrire des processus variés de colonisation ou d’influences qui ont joué un rôle dans la genèse du Rubané récent du Bassin parisien (– 5100 à – 4900) et du groupe de Villeneuve-Saint-Germain (– 4900 à – 4700). 
Étudiant un millier de vases recueillis dans dix-huit habitats, Katia Meunier propose une séquence régionale fondée sur leurs aspects techniques, morphologiques et décoratifs. Cette approche rend compte des variations et de l’évolution des styles céramiques, en particulier des profondes transformations qui marquent les productions entre le Rubané et le groupe de Villeneuve-Saint-Germain.
Cette étude pionnière offre de nouvelles pistes pour comprendre les processus de néolithisation du nord de la France. Les comparaisons avec plusieurs séquences déjà établies pour le Bassin parisien révèlent ainsi une certaine homogénéité des multiples aspects de la céramique à travers une aire géographique très large, traduisant la forte unité des cultures du Néolithique ancien. Néanmoins, de fortes variations régionales s’expriment dans le développement privilégié de certains décors, et ce dès le début de la séquence Seine-Yonne. Dévoilant des affinités avec plusieurs groupes culturels extra-régionaux, elles montrent la possibilité de voies multiples de colonisation ainsi qu’une diversité des relations entre les communautés implantées en Bassin parisien et celles des régions voisines au début du cinquième millénaire avant notre ère.

L'auteur

Katia Meunier est archéologue à l’Inrap, rattachée à l’UMR 8215 « Trajectoires. De la Sédentarisation à l’État ».

Date de parution

25 octobre 2012

Format

22 x 28
368 pages

Prix

29 €
Zoom:
Découvrez la collection « Recherches archéologiques »