Communiqué de presse
20 mars 2013

Contact

Mahaut Tyrrell
chargée de communication médias
Inrap, pôle partenariats et relations avec les médias
01 40 08 80 24
mahaut.tyrrell@inrap.fr

Trois chercheurs de l’Inrap honorés

Publié le 20 mars 2013 · Mis à jour le 7 avril 2014
Lors d’une cérémonie, à l’Institut de Paléontologie humaine à Paris, mardi 19 mars 2013, trois archéologues de l’Inrap ont été honorés. 
Pascal Depaepe, directeur scientifique et technique de l’Inrap, a reçu des mains de Jean-Paul Jacob, président de l’Inrap, les insignes de chevalier de l’ordre national du Mérite.
Anne Augereau, directrice scientifique et technique adjointe de l’Inrap et Marc Talon, directeur du projet archéologique du canal Seine-Nord Europe, ont, quant à eux, reçu les insignes de chevalier des Arts et des Lettres des mains, respectivement, de Catherine Perlès, professeure émérite de l’université Paris X et  de Claude Mordant, professeur émérite de l’université de Bourgogne.
Docteur de  l’université de Lille, Pascal Depaepe est préhistorien, spécialiste du Paléolithique moyen et ancien. Ses recherches portent sur l’homme de Néandertal, son environnement, son habitat, ses territoires, ainsi que l’impact des variations climatiques sur ces occupations humaines. Il s’intéresse également aux politiques et aux législations patrimoniales et archéologiques en Europe, et anime avec les universités de Dakar et de São Paulo une commission de l’Union des sciences préhistoriques et protohistoriques portant sur ces thèmes. Membre de nombreux comités scientifiques, il enseigne au Muséum national d’Histoire naturelle et à l’Ecole du Louvre, et il a récemment publié La France du Paléolithique aux éditions La Découverte.

Docteur de l’université de Paris I, Anne Augereau est protohistorienne, spécialiste du Néolithique et de l’évolution de l’outillage, Elle a dirigé de nombreuses fouilles et proposé des modèles sur les fonctionnements sociaux, économiques et culturels des groupes néolithiques. Auteur de nombreuses publications, elle enseigne dans les universités de Paris I, de Paris X, de Dijon, à l’École du Louvre et à l’EHESS. Directrice scientifique et technique adjointe de l’Inrap, elle est membre de la commission d’évaluation scientifique, économique et sociale de l’archéologie préventive mise en place par Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication. Membre de l’UMR 7055, Préhistoire et Technologie, elle a siégé de 2003 à 2010 à la commission interrégionale de la recherche archéologique Centre-Est.

Directeur de projet de la mission Inrap sur le canal Seine-Nord Europe, Marc Talon a été directeur interrégional de l’Inrap Nord-Picardie. Membre de l’UMR 8164, il siège à la commission interrégionale de la recherche archéologique Centre-Est. Spécialiste de l’âge du Bronze et du premier âge du Fer, il coordonne pour l’Inrap le projet européen Interreg « Boat 1550 BC » autour du bateau découvert en contexte préventif à Douvres en 1992. Il a publié de nombreux articles et ouvrages dont le dernier, Fouilles et découvertes en Picardie, aux éditions Ouest-France, vient de recevoir le prix La Fons Melicoq de l’académie des Inscriptions et Belles-Lettres.

Voir l'album

  • Claude Mordant, Marc Talon, Anne Augereau, Catherine Perlès, Pascal Depaepe, Jean-Paul Jacob.
    Claude Mordant, Marc Talon, Anne Augereau, Catherine Perlès, Pascal Depaepe, Jean-Paul Jacob.
    @DDCC/Inrap
  • @DDCC/Inrap
  • @DDCC/Inrap