Objectifs de la programmation

Publié le lundi 6 septembre 2010 · Mis à jour le lundi 2 janvier 2012
Le programme scientifique 2010 de l’Institut national de recherches archéologiques préventives, validé par le conseil scientifique le 19 novembre 2009 et voté par le conseil d’administration le 24 novembre 2009, rappelle que la programmation des projets d’activité scientifique (PAS) sur plusieurs années (3 à 5 ans) a été validée par le conseil scientifique fin 2005. Ce dernier a proposé de tester ce principe à partir de 2006 sur les axes de recherche. 2010 est l’année du bilan des axes de recherche thématiques 2006-2009. La programmation 2011-2013, validée par le conseil scientifique le 29 juin 2010, s’appuie sur ce bilan. L’objectif est de définir des axes prioritaires au plan national qui serviront de cadre aux PAS.

La question d’une programmation scientifique des activités de fouilles doit également se poser. En 1995, le CNRA soulignait la nécessité de cette programmation dans son bilan La recherche archéologique en France. Bilan 1990-1994 et programmation du CNRA. Elle a été reprise dans le cadre du projet d’établissement, voté par le conseil d’administration le 17 novembre 2004 sur avis du conseil scientifique. Il s’agira de déterminer comment les opérations de terrain peuvent répondre aux grands questionnements de la recherche archéologique et participer à l’évolution et au renouvellement des connaissances.

L’objectif est que l’Inrap puisse être aussi, par son action au niveau national, force de proposition auprès des services de l’État et des instances d’évaluation de la recherche. Pour participer à cette programmation (telle que préconisée par la circulaire Dapa de juin 2004), l’Inrap mobilisera plus fortement encore une partie de ses moyens pour l’élaboration de bilans scientifiques, entrant dans les bilans régionaux et nationaux élaborés avec l’ensemble des partenaires sous la houlette de la DGP/SDA. À ce titre, les résultats des enquêtes nationales et des axes de recherche collective pourront, en particulier, être mis à la disposition de la communauté archéologique pour alimenter ces bilans.

Contacts

Anne Augereau
Direction scientifique et technique, Inrap
Directrice scientifique et technique adjointe
Tél. 01 40 08 80 41
anne.augereau@inrap.fr

Mark Guillon
Direction scientifique et technique, Inrap
Service programmation
Tél. 01 40 08 81 32
mark.guillon@inrap.fr