Objectifs de la programmation

Publié le lundi 6 septembre 2010 · Mis à jour le mardi 15 juillet 2014
En tant qu’organisme de recherche, l’Inrap met en place une troisième programmation afin de structurer son activité scientifique selon des axes à la fois innovants et fédérateurs, intégrant les découvertes récentes et les avancées de la recherche archéologique. Pour quatre ans, 2015-2018, la politique de recherche de l’Inrap se veut claire et valorisée, dynamique et incitative, au-delà d’un cadre de classement de circonstance réalisé à partir d’un bilan d’activités opérationnelles. Les expériences précédentes ont montré les limites d’une programmation proposant un nombre d’axes et « d’ateliers » trop important provoquant une certaine dispersion ou des difficultés à trouver le thème ad hoc. La solution retenue pour le quadriennal 2015-2018 est donc un choix resserré d’axes de recherche incitatifs.

Priorités de l’Institut, ces axes constituent un cadre devant structurer les activités de recherche de l’Inrap et intégrer les « projets d’activité scientifique » (PAS), qu’ils soient à vocation nationale (Métropole et Outre-mer) ou internationale.
Il s’agit d’offrir aux agents de l’Inrap l’occasion de s’investir dans des problématiques globalisantes, à partir des réflexions traditionnelles – l’habitat, le funéraire, la culture matérielle, etc. – conduites pour chaque grande période. L’objectif est aussi de susciter des échanges, de motiver des groupes de travail et des recherches transversales coordonnés par des référents missionnés à cet effet. Notons une nouveauté pour ce quadriennal : l’ouverture des activités de recherche de l’Inrap au domaine public maritime et aux eaux intérieures. Des projets plus spécifiques comme les enquêtes nationales, certaines étant déjà en cours sur l’âge du Bronze et l’âge du Fer, pourront s’inscrire au gré de l’actualité de la recherche au sein de cette programmation.
Par ailleurs, l’accent sera mis sur l’organisation de colloques nationaux ou internationaux présentant les résultats issus des thématiques développées, et ce, afin de créer une dynamique, donner une cohérence générale et une plus grande visibilité aux travaux de l’Institut.

Cette programmation 2015-2018 a pour ambition de poursuivre des recherches déjà engagées et d’en initier de nouvelles. Elle s’intègre naturellement dans la recherche archéologique nationale en tenant compte des préconisations du CNRA. Ainsi, des perspectives nouvelles seront développées en étroite collaboration avec d’autres instituts de recherche tandis que la présence des chercheurs de l’Inrap au sein des laboratoires, porteurs de projets et de résultats inédits, affermira l’Institut dans son rôle d’établissement de recherche.  

Indépendamment d’une nomenclature propre à la gestion de l’activité de recherche de l’Inrap, la programmation 2015-2018 se présente selon deux orientations principales. La première suit un découpage chrono-culturel classique alors que la deuxième propose de mettre en exergue des thématiques transversales offrant une vision plus générale de l’évolution des sociétés dans leur environnement. Cette programmation est également l’occasion de préciser la stratégie de l’établissement à l’international et de valoriser des investissements qui s’imposent à l’archéologie dans les technologies de pointes.

Contacts

Bénédicte Quilliec
Direction scientifique et technique, Inrap
Service programmation
Tél. 01 40 08 80 57
benedicte.quilliec@inrap.fr