Revues
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
14 novembre 2017
Collection
Archéopages

Se baser sur l’archéologie pour repenser les façons que les hommes ont de vivre ensemble, dans leur environnement, telle est la ligne éditoriale d’« Archéopages », revue scientifique à comité de lecture. Dans chaque numéro, un thème est développé en croisant les points de vue des archéologues de tous horizons et ceux d’autres chercheurs en sciences humaines, pour faire le point sur les apports récents de l’archéologie à la connaissance des sociétés. Une large place est aussi consacrée aux méthodes modernes de l’archéologie. La revue s’adresse aux chercheurs, aux étudiants et aux amateurs éclairés. La revue est également disponible sur Revues.org.

Édition Inrap
Archéopages Terrains vagues

Les lieux d’habitat, plus ou moins étendus, comportent des zones « vides », dont la fonction est imprécise, changeante. Il peut s’agir d’espaces en phase de déconstruction-reconstruction, plus ou moins à l’abandon ou bien d’espaces dégagés non construits, non aménagés, dès l’origine mais diversement occupés (zones de passages, de rassemblement, de décharge ; aires réservées pour de futurs programmes, végétalisées ou non). Cela peut-il être mis en rapport avec la nature du sol ? Pour les périodes historiques, dans quelle mesure ces espaces sont-ils prévus dans les projets d’urbanisme (lors de construction d’enceintes, par exemple) ? Se situent-ils à des endroits précis des agglomérations ? Combien de temps restent-ils des terrains vagues ? Comment sont-ils délimités, occupés, investis ?

Éditorial
Dominique Garcia

Dossier : LEs terrains vagues

Les « terrains vagues » de l’âge du Fer. Le cas des oppida celtiques
Caroline von Nicolai

Espaces vides et espaces bâtis dans la ville antique de Cahors-Divona. Liens avec la topographie et évolution durant le Moyen Âge
Didier Rigal

Vague terrain, terrain vague ? Un espace ouvert au cœur du vicus de Jouars-Pontchartrain-Diodurum
Olivier Blin

Terrains et espaces en devenir à La Rochelle (XIIe-XVIIIe siècles). Quelques apports de l’archéologie à la notion de « place vague », « place vide »
Jean-Paul Nibodeau, Guillaume Pouponnot, Philippe Calmettes

Le Marais-Vert à Strasbourg. Un espace intra-muros peu urbanisé, XIIIe-XIXe siècle
Catherine Xandry

Du pré de la Cercle aux bains lavoirs publics de Caen. Un terrain aux confins de la ville du XVIe au XIXe siècle
Hélène Dupont, Antoine Dauvin

Les coussouls de la Crau (Bouches-du-Rhône, XVIIIe-XXe siècles). Du rêve de la colonisation à la préservation des espaces naturels
Annick Riani

« Débat » : Les usages du vide 
Laurence Tranoy, Stéphane Tonnelat

Pratiques

L’outillage lithique en contexte de transformation des métaux. Méthodologie et perspectives
Maxence Pieters

Actualité

Tombe à crémation dans une église
Didier Paya, Jérôme Rouquet

Le grand jet du parc à fontaines de Liancourt
Jean-Louis Bernard

Thèses soutenues

Fabrication et fonction des outils de type montmorencien. Nouveau regard à partir des découvertes récentes sur les habitats mésolithiques.
Sylvain Griselin

Approche anthropologique de la société. Aisne-Marne à partir de ses pratiques mortuaires dans le cadre de l’archéologie préventive (Champagne-Ardenne, VIe-IIIe siècle avant notre ère).
Lola Bonnabel

Revue « Archéopages : archéologie & société », 44
2017
Format 22 x 27,5 cm
96 pages
ISSN : 1622-8545

21,50 €
Où acheter

Pour s'abonner ou acheter un numéro, contacter le diffuseur (Éditions Faton) :
Librairie archéologique
CS50090 - 1, rue des artisans
21803 Quétigny cedex
Tél : 03 80 48 98 60
Fax : 03 80 48 98 69
infos [at] librairie-archeologique.com

Contact :

Catherine Chauveau
Direction du développement culturel et de la communication, Inrap
Rédactrice en chef
Tél. 01 40 08 81 44
catherine.chauveau [at] inrap.fr