Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
09 août 2016
Colloque
La révolution néolithique dans le monde

Colloque international organisé par la Cité des sciences et de l'industrie et l'Inrap, sous la direction scientifique de Jean-Paul Demoule.
Auditorium de la Cité des sciences et de l'industrie, les 2, 3 et 4 octobre 2008

La révolution néolithique dans le monde. Aux origines de l'emprise humaine sur le vivant
The Neolithic house in Temperate Europe, a metaphor for small-scale sedentary societies 


  
 
par Anick Coudart, CNRS et Arizona State University, Tempe

L'architecture des groupes néolithiques« rubanés » - qui, entre la seconde moitié du VIe et le début du Ve millénaires avant notre ère, ont occupé un territoire allant de la Vistule au Bassin parisien -est ici prétexte à traiter de la structure« égalitaire » des petites sociétés sédentaires et des processus de reproduction et transformation culturelles. De fait, l'étude architecturale de la maison néolithique rubanée (basée sur un échantillon de2 000 vestiges) montre que celle-ci était conçue, construite et utilisée - à l'image de toute habitation domestique traditionnelle- à la fois pour dominer un environnement physique, mettre en ordre un milieu social et conceptualiser des représentations mentales. L'uniformité du modèle architectural rubané correspond à une logique sociale égalitaire. La déclinaison des variations du modèle (inscrites dans une gamme définie et très limitée) révèle, quant à elle, le processus suivi par toute société traditionnelle pour reproduire et transformer une tradition culturelle et la vision collective qu'une société a du monde. Plusieurs exemples ethnographiques permettent d'étayer ce raisonnement.
Anick Coudart est directeur de recherches au CNRS depuis 1978 et Adjunct Professor à l'université d'État d'Arizona depuis 2004. Spécialiste du Néolithique européen et ethno archéologue (Nouvelle-Guinée, Mexique, Amérique du Nord), elle a codirigé pendant plus de vingt ans un vaste programme de terrain et de recherche dans le nord de la France (vallée de l'Aisne) du Néolithique à la colonisation romaine, fondé sur l'archéologie préventive. Après avoir étudié les rapports «espace domestique normes culturelles », elle se consacre actuellement aux processus de construction identitaire et dirige de nombreux projets pluridisciplinaires ; elle s'intéresse également à l'épistémologie, l'histoire de l'archéologie et à la différence des approches anthropologiques européennes et nord-américaines. Elle a, de 1982 à 2001, dirigé la revue Les Nouvelles de l'Archéologie.
Durée :
24'22''
Année :
2009