Argentomagus : secteur est

Argentomagus (Saint-Marcel, Indre)

Programmes de recherche / Opérations programmées
Axe de recherche :
Antiquité
Responsable(s) :
RABASTÉ Yoann (Inrap), VAN LYNDEN Cyril (Inrap)
Année(s) :
2007-2016
Musée archéologique d'Argentomagus, Saint-Marcel (Centre-Val-de-Loire)
Chronique de site
Mis à jour le
04 novembre 2016

Fouille programmée et chantier école de l'Université de Paris I

Depuis 2009, dans le cadre d’un programme collectif de recherche coordonné par Françoise Dumasy (Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) et celui de la rénovation du musée de site, de nouvelles campagnes de fouilles ont été entreprises sur le site archéologique d’Argentomagus à Saint-Marcel (Indre, 36).

En 2012, Yoann Rabasté (Inrap) a repris la responsabilité des fouilles situées à l’arrière du musée à l’emplacement de la future sortie. Ces campagnes ont permis de revenir sur l’immense ouvrage d’art qui compose l’ensemble monumental des vestiges situés dans la crypte archéologique du musée, et d’approfondir la stratigraphie et la chronologie, révélant des résultats intéressant sur un site unique en Gaule romaine.

 secteur est

Argentomagus : secteur est. Ouvrage monumental présentant un mur avec des contreforts.

© Yoann Rabasté, Inrap, 2016

En 2013, à la demande du conservateur régional, plusieurs campagnes de fouilles ont été envisagées sur les alentours du musée. Ces 4 dernières opérations ont permis de compléter et terminer le secteur situé à l’arrière du musée. L'année 2015 marque ainsi un terme au programme triennal engagé en 2013 sur ce secteur.

Sur la partie ouest du musée, une nouvelle ouverture a été réalisée en 2014 afin d’appréhender la zone dite « des bassins » observée que très partiellement durant les fouilles des années 80. Cette extension a permis de mettre en évidence un grand édifice semi-circulaire probablement en lien avec des aménagements hydrauliques. Il s’agit donc désormais de porter toute l’attention sur ce secteur qui a été élargi en 2015.

 secteur ouest

Argentomagus : secteur ouest. Zone dite « des bassins » avec un grand édifice semi-circulaire probablement en lien avec des aménagements hydrauliques.

© Yoann Rabasté, Inrap, 2016

À terme, c’est tout le pourtour sud du musée qui doit faire l’objet d’une fouille suivi de près par des travaux de restauration dans le cadre de la mise en valeur. Outre l’aspect chronologique de l’évolution de ce secteur de la ville antique, les fouilles permettront de comprendre l’intérêt des gallo-romains à l’édification de cet ensemble monumental aux abords du fossé de l’oppidum d’Argentomagus.

Collaborateurs

BOISLÈVE Julien : Inrap, UMR 8546 - AOROC
FOURRÉ Alix : Inrap
LEGOFF Emeline : ASSAAM
Musée archéologique d'Argentomagus
Les Mersans, 36200 Saint-Marcel
Contact(s)

RABASTÉ Yoann
Inrap
​Centre archéologique de Reims
yoann.rabaste [at] inrap.fr