Atelier #3 : de l'expérimentation au centre d'interprétation : comment faire comprendre le passé autrement ?

À voir, à écouter - Séminaire
Mercredi 30 mars 2016, de 9 h à 13 h 30
Ministère de la Culture et de la Communication, Paris 1er arrondissement (Île-de-France)
Mis à jour le
06 juin 2016

Si les collections et les sites archéologiques sont à la base de la diffusion des connaissances en archéologie, le public est de plus en plus amené à découvrir de nouveaux types de lieux, conçus selon d’autres concepts et considérés souvent comme plus attractifs. 

Les centres d'interprétation, sans collection, parfois associés à des sites dont la compréhension immédiate est complexe, ou encore les parcs archéologiques ou les fac-similés sont particulièrement intéressants car ils proposent justement de nouveaux supports à la médiation. En se plaçant à la marge des vestiges eux-mêmes, ou en proposant de les reconstruire pour mieux les comprendre, ces lieux sur mesure proposent de nouvelles formes de projection du discours archéologique. 

Mais peut-on les considérer comme des lieux de science, dès lors que l’expérimentation et l’interprétation sont des phases importantes, voire indispensables, de la démarche des archéologues ? Quel est le rôle de ces lieux dans la valorisation de la recherche archéologique ? Et ne devrait-on pas les favoriser plus encore, pour améliorer l’accès à la culture dans la société toute entière ? 

« L'archéologie à la rencontre des publics : les ateliers »
L’ étude et la conservation des sites et des vestiges archéologiques ont un objectif commun, la valorisation et la transmission de ce patrimoine. Les connaissances acquises nous renseignent sur le passé, éclairent notre perception du présent. Mais le patrimoine archéologique est aussi porteur de valeurs qui peuvent renforcer la cohésion de la société. La médiation se doit d’être adaptée aux objets patrimoniaux, à leur contexte de découverte, d’étude et de préservation, mais aussi aux publics et aux enjeux des territoires dans lesquels ils s’inscrivent. Ces différentes approches sont au cœur de « l’archéologie à la rencontre des publics : les ateliers », proposés par la direction générale des patrimoines (sous-direction de l’archéologie et département du pilotage de la recherche et de la politique scientifique).
Plusieurs fois par an, nous vous proposons de débattre autour de ce sujet essentiel, dans une démarche résolument participative.
Ces ateliers sont accessibles aux professionnels (archéologues, médiateurs...), aux étudiants et à toute personne s’interrogeant sur la réalité des pratiques et les politiques à mettre en œuvre pour assurer le rayonnement de l’archéologie auprès du plus grand nombre.
Ajouter à mon calendrier 03/30/2016 03/30/2016 Europe/Paris Atelier #3 : de l'expérimentation au centre d'interprétation : comment faire comprendre le passé autrement ? MM/DD/YYYY
Ministère de la Culture et de la Communication
Salle Colette
182 rue Saint-Honoré
75001 Paris
Contact(s) :

Inscription indispensable 

ateliers.archeologie [at] culture.gouv.fr