A Hérouville-Saint-Clair, Calvados, la superficie concernée par ce diagnostic était de 28 700 m2.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Le diagnostic a été réalisé sur des terrains susceptibles de livrer des vestiges archéologiques en raison de l'existence d'un gisement fossoyé quadrangulaire observé par prospection aérienne dans la moitié sud-ouest de la parcelle.

Les vestiges mis en évidence comportent une enceinte curviligne délimitant une surface d'environ 7 000 m2 et s'étendant vers le nord-est sous l'avenue. Le gisement enveloppe des vestiges d'habitat qui se concentrent essentiellement dans une zone peu étendue, à proximité de la section sud-ouest de l'enclos. Deux emplacements de grenier, une série de trous de poteau, des fosses et un foyer constituent les témoins de l'habitation. Deux autres fossés ont été observés. On peut évoquer une fonction d'aménagement interne ou supposer l'existence d'un enclos antérieur ou postérieur, dont les tracés ne seraient que partiellement repérés. Leur parallélisme et la proximité des deux fossés pourraient résulter d'une reprise du tracé. L'horizon chronologique auquel appartient ce gisement serait à rattacher à la période protohistorique. Si le mobilier céramique se révèle rare et très fragmenté, des décors d'incision à l'ongle sur l'épaulement des vases et quelques formes carénées concaves permettent d'affiner cette datation au premier âge du Fer, voire à la fin de l'âge du Bronze.