Revues
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
29 juin 2017
Collection
Débats d'Archéopages

Chaque numéro de la revue Archéopages est l'occasion d'une rencontre entre archéologues et chercheurs d’autres disciplines pour élargir les points de vue scientifiques et politiques de la connaissance du passé.

Philippe Leveau, Pierre-Louis Viollet
Inrap
Archéopages 32 : débat

Des premières retenues d’eau connues du Chalcolithique oriental sur des rivières, dont l’eau des crues était dérivée par de petits barrages vers un canal puis dans des réservoirs, aux énormes pompes actuelles vidant les nappes phréatiques, en passant par le canal de Marseille, construit sur le modèle du Pont du Gard, les systèmes pour capter et distribuer l’eau sont à la fois peu variés dans leur globalité et subtilement adaptés dans leur diversité. Car aux contraintes techniques et environnementales s’ajoute la pression sociale. Gérer l’eau, c’est d’abord et toujours définir des priorités et des conditions d’usage.

Débat extrait de la revue Archéopages Numéro 32 - L'accès à l'eau.

Philippe Leveau est spécialiste des aménagements hydrauliques antiques et professeur d'archéologie émérite au centre Camille Jullian. Il a publié notamment : « Innovations romaines et maîtrise de la ressource hydraulique dans les Alpes Occidentales », in E. Hermon (dir), L’eau comme patrimoine. De la Méditerranée à l’Amérique du Nord, PUL, coll. Patrimoine en mouvement, 2008 ; « Les aqueducs de la colonie romaine d’Arles : conflit d’usage, changements d’utilisation et évolution des environnements dans un massif karstique », in E. Hermon (dir), Vers une gestion intégrée dans l’Empire Romain, l’Erma di Bretzchneider, coll. « Atlante di topografi a antica », 2008 ; avec G. Fabre et J.-L. Fiches, Aqueducs de la Gaule méditerranéenne, Gallia 62, 2005 ; avec J. Burnouf (dir.), Fleuves et Marais, une Histoire au Croisement de la Nature et de la Culture. Sociétés préindustrielles et milieux fluviaux, lacustres et palustres : pratiques sociales et hydrosystèmes, CTHS, Paris,
2004 ; « L’archéologie des aqueducs romains ou les aqueducs romains entre
projet et usage », in R. Alba, I. Moreno et R. Gabriel-Rodriguez., Elementos de Ingeneria Romana. Congreso europeo las obras publicas romanas, 3-6 nov. 2004, Colegio de Ingenerios Técnicos de Obras Publicas, Tarragone, http://www.traianvs.net/.

Pierre-Louis Viollet ,Ingénieur hydraulicien, est directeur des laboratoires de Recherche et Développement d’EDF et professeur de Mécanique des fluides à L’École nationale des ponts et chaussées (ENPC). Il a publié notamment, aux Presses de L’ENPC : avec S. Benhamadouche, D. Voileau, M. Benoît et J.-P. Chabard, Problèmes résolus de mécanique des fluides. Écoulements incompressibles dans les circuits, canaux et rivières, autour des structures et dans l’environnement, 2010 ; Histoire de l’énergie hydraulique. Moulins, pompes roues et turbines de l’antiquité au XXe siècle, 2005 ; L’Hydraulique dans les civilisations anciennes- 5000 ans d’histoire, 2000.

Année :
2011
Contact :

Catherine Chauveau
Direction du développement culturel et de la communication, Inrap
Rédactrice en chef Archéopages
Tél. 01 40 08 81 44
catherine.chauveau [at] inrap.fr