A Soissons, Aisne, l'opération menée est un diagnostic qui concerne une parcelle de 8,4 ha.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Le diagnostic réalisé sur cette parcelle met en évidence plusieurs occupations historiques sous forme de fossés, ouvrages de fortifications, bâtiment et souterrain. Un fossé historique assez énigmatique, repéré sur 125 m de long, a révélé à différents niveaux de son comblement des squelettes déposés sans rituel caractéristique d'une période.

L'environnement archéologique et le mobilier dont nous disposons permettent d'attribuer cet ensemble aux époques historiques et plus précisément à une période comprise entre le Haut-Empire et le haut Moyen Âge. Cette opération a mis en évidence également plusieurs vestiges des fortifications de Soissons, dont le bastion Mion qui faisait partie de la nouvelle enceinte urbaine construite au XVIe s. et un ouvrage à cornes du XIXe s.

Les vestiges de cet ouvrage mis au jour correspondent bien dans l'ensemble avec les données documentaires concernant son état du XIXe s. Cependant, même si l'hypothèse d'un ouvrage à cornes antérieur n'a pu être mis en évidence par le diagnostic archéologique (contraintes techniques), l'étude documentaire met en avant l'existence d'un ouvrage de ce type au XVIIe s.

Une opération de fouille sur l'ensemble du monument et tout particulièrement sur certains secteurs devrait apporter quelques réponses.

Caserne Gouraud  (1)
Soissons/Caserne Gouraud
Vue des corps déposés dans le remplissage du fossé historique, sondage B.
Cl. S. Desenne/Inrap.