La Société d'équipement de l'Auvergne aux lieux-dits de Champ Lamet et Chambussière à Pont-du-Château (Puy-de-Dôme) a permis à des équipes de l'Institut national de recherches archéologiques préventives de mettre au jour trois sites néolithiques remarquablement conservés.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Ils sont implantés au pied du versant exposé à l'est d'un petit plateau et à proximité d'une ancienne zone humide aujourd'hui asséchée. Ils correspondent tout trois à des aires d'activités spécialisées. La plus ancienne est datée de la fin du Néolithique ancien voire du tout début du Néolithique moyen (4900 à 4600 avant notre ère). Les deux autres ont fonctionné au cours du Néolithique moyen (4500 à 3500 avant notre ère).

La Limagne en associant des structures de combustion typiques de la sphère méridionale à un aménagement fossoyé qui évoque plus la sphère septentrionale à l'exemple de certains sites du Cerny. Le mobilier céramique exprimerait aussi deux pôles culturels, celui méridional de l'Épicardial et celui septentrional du Rubané récent-final ou du Cerny. Ce site est actuellement le plus ancien habitat à enceinte fossoyée découvert dans le Sud de la France.

 
Une zone foyère du Néolithique moyen chasséen
Sur le site de GEFCO, les deux phases de fouille ont permis de mettre au jour un alignement discontinu de 23 structures de combustion circulaires à sole de pierres chauffées. En marge de cet alignement, un sol archéologique dans un état de conservation exceptionnel a livré un abondant mobilier céramique et plusieurs fosses dépotoirs. Quelques unes ont été utilisées lors de leur phase initiale d'aménagement comme foyer ou comme structure de vidange. Une fosse dépotoir stricte contenait un fragment de statuette anthropomorphe féminine en « ronde-bosse ». La partie conservée correspond au haut du tronc et aux bras. L'intérêt de cette découverte tient tout autant à la rareté de ces pièces dans les assemblages chasséens qu'à la qualité des détails anatomiques de ce sujet. Ce site s'inscrit dans le corpus des grandes zones foyères du Néolithique moyen du Sud de la France.
 
L'économie des premiers paysans de Pont-du-Château
Ces trois sites néolithiques ont livré des informations de qualité concernant une partie des sous-systèmes économiques de subsistance des premiers paysans néolithiques du Puy-de-Dôme.
A Chambussière, l'abondance de restes de boeuf domestique permet d'évoquer d'une part le traitement de leur viande pour consommation immédiate ou pour constitution de stocks alimentaires et d'autre part le traitement thermique de leur corne dans le cadre d'activités artisanales. Sur le site de Déco Métaux, la présence de stocks de quartiers de boeuf pérennise logiquement cette activité au cours du Néolithique moyen. La présence d'une aire de grillage et de mouture évoque parallèlement la culture et le traitement des blés vêtus. Les statuts de ces sites attestent enfin de l'existence d'aires spécialisées qui participent à la gestion raisonnée du territoire des groupes néolithiques.