A Claracq, Pyrénées-Atlantiques, cette opération fait suite au diagnostic archéologique qui a permis, en 2007, la découverte de ce site localisé à 30 km au nord de Pau, sur un plateau constituant localement une voie de passage naturel privilégiée.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Ce site a pu être fouillé grâce à la découverte d'une structure à galets suggérant la présence d'une tombe. En effet, le niveau d'arasement du tertre était tel, au moment du diagnostic, qu'il n'était alors plus possible d'identifier sa présence dans les champs de maïs.

Cette structure à galets s'inscrit dans un plan oblong d'environ 2,50 x 1,80 x 0,50 m. La fouille a permis de mettre en évidence, au sein de cette structure, un espace vide correspondant vraisemblablement à un coffre. Sans doute en raison de l'acidité du sous-sol, les restes osseux n'ont pas été conservés et la nature funéraire de l'occupation n'a pas pu être déterminée de manière absolue. Des analyses sédimentaires ont été entreprises afin de repérer d'éventuels ossements dissous à l'endroit de la sépulture supposée ; les résultats ont mis en évidence la présence de vivianite au sein des sédiments, ce qui pourrait confirmer l'hypothèse d'une sépulture (de l'âge du Fer ?).

Cette opération a permis par ailleurs la mise au jour d'un fossé circulaire délimitant le tertre arasé. Ce fossé, implanté en limite d'emprise autoroutière, n'a été fouillé que partiellement.

Le mobilier céramique découvert est relativement indigent. Un seul tesson, déposé dans le fossé évoqué ci-dessus, a été trouvé. Le mobilier lithique est représenté par un macro-outillage sur galets de quartzite, caractéristique de la Protohistoire sur le plan régional.

Il est possible que ce tertre recouvre deux périodes distinctes (âge du Bronze et âge du Fer), à l'image de certains sites tumulaires sur le plan local. Précisons que l'étude du site est toujours en cours et les datations par AMS en attente.