A Langres, Haute-Marne, le diagnostic a consisté en la réalisation, à la pelle mécanique, de tranchées disposées en ligne et en quinconce. 12 % de la surface du futur lotissement, s’étendant sur 1 ha, ont ainsi été ouverts.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

La vocation funéraire de ce secteur, situé dans la périphérie proche de la ville gallo-romaine, est confirmée par ce diagnostic. Deux stèles ont été dégagées à des angles opposés de la parcelle, à quelques centimètres de la surface du sol. Deux inhumations en cercueil, l’une d’une jeune femme et l’autre d’un homme mature, sont aussi apparues, espacées de 140 m. Néanmoins, l’éloignement des stèles n’autorise en rien de les lier aux sépultures.