CTHS logo

Circulations montagnardes, circulations européennes

Participer - Appel à communication
Jusqu'au 1 novembre 2016
Université de Pau et des Pays de l’Adour, Pau
Mis à jour le
19 septembre 2016

142e congrès national des sociétés historiques et scientifiques (CTHS), du 24 au 29 avril 2017

Pour plus d'informations : http://cths.fr/

Obstacle, frontière « naturelle », opposant nettement, sous ces latitudes moyennes, les versants d’ubac et d’adret (soulane et ombrée), marquée par l’alternance saisonnière de la fermeture et de l’ouverture de ses estives, et – longtemps – de plusieurs de ses cols et ports, la montagne représente depuis toujours le paradoxe d’un espace qui peut être refuge, mais qui est pourtant constamment traversé et parcouru. Elle a souvent donné lieu à des interprétations déterministes. On a pensé la montagne comme un espace immuable, résistant au changement au même titre qu’à l’érosion, un lieu d’élection de l’archaïsme. On l’a pensée enclavée et effacée plus souvent que traversée ou desservie. Fernand Braudel participait encore de cette approche lorsqu’il la présentait de manière statique, essentiellement pourvoyeuse d’hommes et de richesses tirées de ses sols et sous-sols, alors que les plaines et les rivages seuls étaient mus par les échanges, le changement, la modernité.

Il s’agit, ici, de s’interroger sur la montagne comme un espace animé par de multiples mouvements, même s’il faut tenir compte de la grande variété des espaces montagnards. En travaillant sur les genres de vie, et les sociétés montagnardes autochtones, allochtones, les métiers, les conflits, les régulations, les « écoles » géographiques ont porté une grande attention à la circulation intra ou trans-montagnarde. Il y a non seulement les circulations des montagnards eux-mêmes, de leurs bêtes et productions mais aussi celles induites par les populations des contrées, proches et lointaines, qui les bordent, autant matérielles qu’immatérielles : hommes, bestiaux, produits divers et idées. Leur observation, au-delà de la perception de l’obstacle, nous engagera alors à réenvisager la mutabilité de ces espaces montagnards, en France, Corse et départements d’Outremer et en Europe, sans s’interdire des comparaisons dans d’autres espaces [...]

Thèmes

  1. Des montagnards, leurs activités économiques et celles des autres : un espace
  2. d'échanges et de migrations
  3. Compositions et recompositions politiques et militaires : la montagne entre
  4. centre et périphérie
  5. Des passages : contraintes, organisations, dynamiques
  6. Des montagnes parcourues et représentées : de la circulation des idées, des
  7. formes et des jeux

Documentation

Ajouter à mon calendrier 11/01/2016 11/02/2016 Europe/Paris Circulations montagnardes, circulations européennes MM/DD/YYYY
Université de Pau et des Pays de l’Adour
Avenue de l'Université
64012 Pau
Contact(s) :

CTHS – 142e congrès
110 rue de Grenelle
75357 Paris cedex 07
congres [at] cths.fr

Partenaire(s)
  • Société française d’étude du seizième siècle
  • Société Henri IV
  • Société des Sciences lettres et Arts de Pau
  • Centre d’Étude du protestantisme béarnais
  • Académie de Béarn ?
  • Société des Amis du château de Pau
  • Association internationale pour l’histoire des Alpes
  • Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  • Archives de l’agglomération Pau-Pyrénées
  • Musée national du château de Pau
  • Musée Jeanne d’Albret, Orthez
  • TRACES (Travaux et recherches archéologiques sur les cultures, les espaces et les
  • sociétés), UMR 5608, CNRS, université Toulouse – Jean Jaurès
  • Labex ITEM (Innovation et territoires de montagne) de Grenoble