Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
13 juillet 2016
Colloque
Archéologie de l'esclavage colonial

Colloque international organisé par l'Inrap, le Comité pour l’histoire et la mémoire de l’esclavage, le ministère de la Culture et de la Communication et le musée du quai Branly dans le cadre de la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition
Du 9 au 12 mai 2012, Théâtre Claude Lévi-Strauss, musée du quai Branly 75007 Paris

Archéologie de l'esclavage colonial
par Patrice Courtaud, Cnrs

Le cimetière de l'anse Sainte-Marguerite est un vaste ensemble funéraire qui regroupait plusieurs centaines de tombes d'époque sur une plage du littoral nord-est de la Grande-Terre. Son étendue, son excellent état de conservation, ainsi que la problématique scientifique ont conduit à la mise en place d'un projet de fouille. Ses objectifs sont archéologiques, avec la mise en évidence des traitements funéraires réservés aux défunts, et biologiques, par la reconnaissance de la population inhumée et l'étude de son état sanitaire. Si aucun indice d'une quelconque pratique sépulcrale d'origine africaine n'a été identifié, plusieurs critères suggèrent que ce cimetière était réservé à des esclaves. L'étude paléo-pathologique témoigne d'une population particulièrement défavorisée, ce qui n'apparaît pas clairement dans les rares écrits de médecins de l'époque. Les études en cours livrent des résultats originaux sur les conditions de vie et de mort des esclaves aux Antilles.
Patrice Courtaud a débuté sa carrière au ministère de la Culture en se consacrant au développement de l'archéologie préventive sur les grands ensembles sépulcraux. Il est actuellement ingénieur de recherche au CNRS, rattaché au laboratoire PACEA de l'université Bordeaux I où il se consacre principalement à l'étude des pratiques funéraires et à celles des aspects biologiques. Il s'est spécialisé sur les peuplements insulaires anciens.

Bibliographie sélective
  • P. Courtaud, « Le cimetière comme miroir de l'esclavage Approche archéologique », Situ, Ministère de la Culture (à paraître).
  • M. Kim, A Zink, A.G Nerlich, P. Courtaud, T. Romon et al., "A multi ethnical approach of ancient DNA and results of tuberculosis of bone samples from slave burials on Guadeloupe", actes du 38e congrès de la Paleopathology Association, Minneapolis, 2011 (à paraître)
  • P. Courtaud, « La cavité sépulcrale de Cadet 2 (Capesterre de Marie-Galante, Guadeloupe) et la question du cannibalisme », Les Indiens des Petites Antilles, des premiers peuplements aux débuts de la colonisation européenne, L'Harmattan, Paris, 2011.
  • D. Castex, P. Courtaud, H. Duday, F. Le Mort, A.-M Tillier, Le regroupement des morts - Genèse et diversité archéologique, Ausonius-MSH d'Aquitaine, Bordeaux, 2011.
  • P. Courtaud, « Approche archéologique des populations serviles. L'archéologie funéraire aux Antilles », Les traites et les Esclavages. Perspectives historiques et contemporaines, Karthala, Paris, 2010.
Durée :
27'25''
Année :
2012