A Pouydesseaux, Landes, les témoins archéologiques sont inégalement répartis sur les trois unités géomorphologiques du site, le plateau, le versant et la vallée, mais ils couvrent toute la largeur de l'emprise.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Si la nature de ces témoins est sensiblement identique, leur densité, en revanche, varie franchement. Dans la vallée, l'abondance des artefacts et l'intensité de l'anthropisation du sol sont nettement marquées. Sur le plateau, les structures fossoyées sont clairement matérialisées, ce qui est également le cas sur le versant. La présence combinée de fossés, de structures en creux et de zones de combustion dans chacun des secteurs prouve que nous sommes au sein d'une zone d'occupation cohérente. 


Même si l'essentiel de l'occupation est bien médiéval et moderne (XIVe-XVIIe siècle), la taphonomie a abouti à un mélange d'artefacts de plusieurs périodes d'occupation remontant parfois à l'Antiquité.

Fouille réalisée par la société Hadès.