Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
10 août 2016
Colloque
La révolution néolithique dans le monde

Colloque international organisé par la Cité des sciences et de l'industrie et l'Inrap, sous la direction scientifique de Jean-Paul Demoule.
Auditorium de la Cité des sciences et de l'industrie, les 2, 3 et 4 octobre 2008

La révolution néolithique dans le monde. Aux origines de l'emprise humaine sur le vivant
From the Tree of the Explorer Primate to the Human Network: Filiations and Migrations

par André Langaney

Tant qu'ils étaient cueilleurs-chasseurs, les humains étaient fort peu nombreux, comme tous les très grands primates. Mais ils ont colonisé des territoires immenses et des environnements variés, contrairement aux autres espèces, restées sur place dans des milieux peu diversifiés. Les organismes génétiquement modifiés par la néolithisation ont permis une augmentation extraordinaire des effectifs et mis en place un réseau génétique humain dont les méthodes «phylogénétiques » usuelles ne permettent pas de bien décrire l'histoire, pas plus qu'elles ne permettent, d'ailleurs, de bien reconstituer les filiations et les relations généalogiques entre les espèces de primates. Il n'est pas besoin de chercher très loin dans l'histoire de l'anthropologie ou dans les délires actuels des chercheurs d'origines et «d'ancestralité » pour comprendre pourquoi il est si difficile d'échapper à des représentations et des modèles naïfs d'événements forcément multiples et complexes.
André Langaney est normalien, docteur en biologie humaine et agrégé de sciences naturelles. Depuis 2003il est chargé de mission au Muséum national d'histoire naturelle de Paris après y avoir dirigé le laboratoire d'Anthropologie biologique. Il a également enseigné à l'université de Liège et de Genève. Ses domaines de recherche sont la génétique moléculaire des populations humaines, l'histoire du peuplement humain actuel, les théories et mécanismes de l'évolution.
Année :
2009