Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
10 août 2016
Colloque
Comment les Gaules devinrent romaines

Un colloque international à l'Auditorium du Louvre
les 14 et 15 septembre 2007

par Jean-Yves Breuil, Inrap

Née autour d'une source, sur les pentes méridionales d'une colline calcaire, la ville de Nîmes devient une agglomération fortifiée importante dès les ive-iiie siècles avant notre ère. La plaine environnante au sud est, elle aussi, précocement occupée. La ville déborde de son cadre antérieur dès les iie-ier s. avant notre ère, et à partir du règne d'Auguste le paysage urbain se transforme radicalement. La ville est dotée d'une nouvelle enceinte enserrant près de 220 ha et s'enrichit progressivement de plusieurs monuments publics imposants. Dans la campagne, la mise en valeur des sols progresse et aux grands domaines fossoyés succède, durant le Haut-Empire, un réseau de petites fermes.
Une pratique intensive et extensive de l'archéologie préventive depuis 15 ans, un inventaire de la documentation ancienne, plusieurs articles et monographies, une recherche collective fédérée autour d'un programme collectif de recherche diachronique et des fouilles récentes importantes permettent d'aborder, sous plusieurs thèmes, la question du développement durant l'Antiquité d'une ville, chef-lieu de cité des Volques arécomiques, et des relations avec sa proche campagne.
Jean-Yves Breuil, archéologue à l'Inrap depuis 1991, est responsable d'opérations archéologiques dans la région Languedoc-Roussillon?; et a récemment dirigé l'opération de fouille du parking Jean-Jaurès à Nîmes. Il est également chercheur associé à l'UMR 5140 (Lattes) et coordinateur d'un projet collectif de recherche portant sur l'étude du peuplement du territoire nîmois, de la Préhistoire récente à l'époque moderne. Consultant auprès de l'Unesco pour le Bangladesh, il effectue des recherches sur le Golfe persique ainsi que sur le nord
du Bengale.

Quelques publications :
- Les structures de stockage au Néolithique final (3500-2200) en Vistrenque (Nîmes-Gard), in : M.-C. Frère-Sautot (dir.) Des trous... Structures en creux pré et protohistoriques. Actes du colloque international, 23-26 mars à Dijon/Baume-Les-Messieurs. APAB APRR, Éditions Monique Mergoil, Montagnac, 2006, p. 247-262?;
- Réflexions sur une ville et sa proche campagne dans l'Antiquité : le cas de Nîmes (Gard) (avec V. Bel, M. Monteil, H. Pomarèdes et la coll. de L. Vidal et L. Sauvage), in : A. Bouet, F. Verdin (éd.), Territoires et paysages de l'Âge du Fer au Moyen Âge. Mélanges offerts à Philippe Leveau. Bordeaux, Ausonius Éditions, 2005, p. 19-44 (Mémoires 16) ;
- Le territoire nîmois au Néolithique. Premier bilan du groupe Néolithique au sein du PCR «?Espace rural et occupation du sol de la région nîmoise de la Préhistoire récente à l'époque moderne?». In : J. Gascó, X. Gutherz et P.-A. de Labriffe (dir.) Temps et espaces culturels. Du VIe au IIe millénaire en France du Sud. Actes des 4e Rencontres méridionales de Préhistoire récente. Nîmes 28 et 29 octobre 2000. Lattes, 2004, p. 243-262 (Monographies d'archéologie méditerranéenne, 15) ;
- Le plus grand cimetière préhistorique du monde... in : Bahreïn, la civilisation des deux mers, de Dilmoun à Tylos, catalogue d'exposition, 18 mai-29 août 1999. Paris, Institut du monde arabe, 1999 ;
- Les tumuli de Dilmoun, Dossiers d'archéologie, hors série, n° 7, juin 1999, p. 20-27.
 
Année :
2009