Reportages d'actualité
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
10 mai 2016

Visite du site avec Gilles Prilaux, adjoint scientifique, Inrap

Quand les archéologues de l'Inrap ont commencé à fouiller les 106 km du futur canal Seine-Nord Europe qui relie Compiègne à la frontière Belge, ils savaient qu'ils allaient découvrir de nombreux vestiges de la guerre de 14-18.
Dès les premiers décapages en 2009, chaque coup de pelle dans une zone de combat pouvait révéler les reste d'un obus.
La cohabitation des vestiges de la Première guerre mondiale avec les vestiges antiques est récurrente. A ce jour sur le projet Canal Seine-Nord, les démineurs ont neutralisé plus de 7 tonnes de munitions.

Intervenants

Gilles Prilaux : adjoint scientifique (Inrap)
Stéphane Noureux : chef du centre interdépartemental de déminage d'Amiens
Sabrina Sarrazin : archéologue, responsable d'opération (Inrap)
Durée :
00:06:55
Réalisation :
Philippe Fontenoy
Production :
Inrap - Gédéon - 2013
© Inrap - Gédéon - 2013
Année :
2014