Dans le cadre de l'aménagement du futur pôle Innovia, plusieurs opérations de fouilles archéologiques ont été planifiées entre 2008 et 2009. La première, qui s'est déroulée de juillet à septembre 2008, a révélé plusieurs phases d'occupation qui s'inscrivent entre la fin du Néolithique (environ 2500 avant notre ère) et le début du Bronze final (1200-1100 avant notre ère). La deuxième a mis au jour des occupations allant du Bronze final à l'époque romaine.

Dernière modification
19 février 2016

On peut d'ores et déjà affirmer que les fouilles menées apporteront un nouvel éclairage sur des périodes comme le Bronze ancien et moyen, jusqu'à présents insuffisamment documentées sur le plan local. Par ailleurs, la nécropole du Bronze final mise au jour lors de la première phase représente une découverte majeure sur le plan régional.

La première phase : une nécropole du bronze final

Située sur la commune de Damparis, la fouille couvre une superficie de 4 hectares. Le point le plus remarquable de cette opération est la mise au jour d'une petite nécropole du début du Bronze final constituée de 14 tombes à inhumation et de 3 tombes à incinération. On y relève la présence de deux sépultures richement dotées. La première porte sur la poitrine un imposant collier de perles en ambre ainsi qu'un bracelet de ces mêmes perles à chaque poignet, soit un total de plus de 250 perles. Elle porte aux mollets des jambières à double spirale en bronze. La singularité de la seconde est la présence d'amulettes ou de « grigri » (notamment un fossile marin et une canine de chien), probablement rassemblés dans une pochette, qui laissent envisager d'éventuels pouvoirs particuliers pour cette femme d'âge mûr. 

La seconde phase : 11 enclos funéraires

La deuxième tranche, située sur le territoire de la commune de Choisey, au lieu-dit « Les Champins », a révélé des vestiges attribuables pour la plupart à la fin de l'âge du Bronze et à l'époque gallo-romaine. Cette dernière occupation livre un petit bâtiment sur poteaux ainsi que les traces d'une voie romaine secondaire perpendiculaire à la voie romaine reliant Besançon à Chalon, qui se trouve aujourd'hui sous la RN73. Les vestiges attribués à la fin de l'âge du Bronze dessinent deux ensembles funéraires et rituels qui sont spatialement bien différentiés. Le premier est situé le long de la route de Damparis où 10 tombes à inhumation ont été mises au jour, plus ou moins contemporaines de celles trouvées au cours de la première tranche. Le secteur qui longe la RN 73 a livré une série de 11 enclos funéraires de forme circulaire, d'à peu près 14 m de diamètre, qui complète les 13 enclos déjà découverts lors des travaux de construction du viaduc de l'autoroute A39. Ils datent de l'extrême fin de l'âge du Bronze. 

Un projet d'aménagement du territoire : le pôle Innovia

Le pôle Innovia bénéficie d'une situation unique : à proximité immédiate des deux échangeurs A36 et A39, des RN73 et RN5, de l'aéroport Dole-Tavaux, du réseau ferroviaire et notamment de la future ligne TGV Rhin-Rhône, du canal Rhin-Rhône, il est au centre des grands flux européens. D'une superficie totale de 70ha, la ZAC, dont la thématique est orientée autour des technologies de l'environnement et du développement durable (matériaux et énergies durables), est appelée à devenir le quatrième pôle économique du bassin dolois, ainsi qu'une référence à l'échelle du Grand Est français. Initié par le Grand Dole et le Conseil Général du Jura, le pôle Innovia est aussi identifié par le Conseil Régional de Franche-Comté et la CCI du Jura comme un levier de développement territorial majeur. A l'issue de la campagne de fouilles archéologiques qui s'achève, les premiers travaux de viabilisation devraient débuter au printemps 2009 et permettre la mise en commercialisation des terrains.
Aménagement : Syndicat mixte Innovia
Responsable scientifique : Dominique Baudais, Inrap
Contrôle scientifique : Service régional de l'archéologie de Franche-Comté 
Contact(s) :

Mahaut Tyrrell
chargée de communication médias
Inrap, pôle partenariats et relations avec les médias
01 40 08 80 240 - //mahaut.tyrrell [at] inrap.fr

Astrid Chevolet
Chargée du développement culturel et de la communication
Inrap Grand Est Sud
03 80 60 84 29 - //claire.le-poulennec [at] cnrs-dir.fr