à Bergerac, Dordogne, les sites (zones 1 et 5) se trouvent sur la rive droite de la Conne, petit affluent de la Dordogne.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Ils ont été découverts à l'occasion de sondages de diagnostic archéologique. Pour chacune des deux zones, une concentration de structures en creux laissait présager une occupation médiévale assez dense des XIe et XIIe s.

La phase de décapage de la zone 1 a permis de repérer une cinquantaine de structures en creux y compris celles préalablement mises au jour lors de la phase d'évaluation. Il s'agit essentiellement de silos auxquels s'ajoutent quelques petits fossés, une sépulture isolée et quelques trous de poteau peu significatifs. Ces aménagements médiévaux sont localement perturbés par des fosses et des fossés modernes et contemporains. Le plan d'ensemble des structures médiévales de la zone 1 révèle deux aires d'ensilage distinctes, un système parcellaire et quelques fosses isolées. D'autres structures ont également été mises au jour ; leur position stratigraphique et le mobilier qu'elles contiennent permettent de les considérer comme étant plus récentes. Le décapage de la zone 5 a mis au jour quelques structures éparses témoignant d'une fréquentation au début de la Protohistoire et au bas Moyen Âge. Mais l'essentiel des structures découvertes, représentées principalement par 6 aires d'ensilage et par 5 fours aménagés dans le substrat, appartiennent à l'époque médiévale. Ces fours sont creusés en sape dans la paroi des fosses de travail et présentent des profils en coupole peu ou légèrement écrasés. Les soles sont presque parfaitement circulaires ou ovales. Au moment de leur construction, aucun apport de matière réfractaire n'a été effectué. Pour chacune de ces deux zones, il s'agit d'occupations rurales à vocation agricole que les limites d'emprise n'ont pas permis de saisir exhaustivement. Ces vestiges permettent néanmoins de compléter l'approche de l'occupation du sol en milieu rural dans le bergeracois médiéval.