A Évreux, Arnières-sur-Iton, Parville (Eure), sondages sur une partie du tracé de la déviation sud-ouest d'Évreux (4 voies). Emprise traitée de 70 ha (à 80 % sur le plateau).

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Réalisation en deux phases : 55 ha en juillet-octobre 2002, 15 ha en mai-juin 2003.Dans la vallée de l'Iton, un site du Néolithique final-Bronze (bâtiments sur poteaux, niveaux de mobilier lithique) a été repéré.

Sur le plateau, des vestiges archéologiques ont été découverts : une petite série du Paléolithique moyen avec du mobilier piégé dans des fentes de gel ; une fosse du Villeneuve-Saint-Germain en rebord de plateau (céramique, industrie lithique, bracelets en schiste) ; un site de La Tène D comportant trois silos (d'une capacité de 10 à 20 m3) et une sépulture de relégation ; à 600 m, une occupation couvrant le Haut-Empire (fossés, palissades légères, dépotoir) ; à 800 m, un site antique de 2 ha débordant l'emprise avec successivement un enclos de La Tène D, un probable fanum, une occupation couvrant l'ensemble du Haut-Empire débordant sur le Bas-Empire avec un bâtiment sur solin (traces d'enduits peints) et un niveau d'occupation carolingien ; à 250 m, une partie d'un enclos de La Tène (avec bâtiments sur poteaux) environné d'un système parcellaire antique ; à 1 000 m, un habitat ouvert mérovingien et carolingien (fours domestiques, bâtiments sur poteaux, fonds de cabane) et de la métallurgie non datée sur un fond d'occupation Haut-Empire (un bâtiment ?).