L’édition est l’un des vecteurs privilégiés de l’Inrap dans la diffusion des résultats de la recherche auprès de la communauté scientifique.

Mis à jour le
02 décembre 2016

L’Inrap consacre des moyens importants aux projets d’action scientifique auxquels il est nécessaire de donner un prolongement éditorial. Il contribue à assurer dans les meilleurs délais la publication des nombreuses études basées sur les données de l’archéologie préventive.
Pour ce faire, et dans le cadre de son rôle de diffuseur des résultats de la recherche, l’institut poursuit quatre missions principales :

  • Faciliter et soutenir la publication des travaux de ses chercheurs sur les supports éditoriaux existants, notamment par l’attribution d’aides financières
  • Conduire, en coédition avec CNRS éditions, une collection accueillant les travaux de ses chercheurs (monographies, synthèses et thèses)
  • Éditer une revue qui fait le point sur les apports récents de l’archéologie à la connaissance des sociétés
  • Répertorier les publications de ses chercheurs et en diffuser les références.

Aide à la publication et à l'édition

Les aides à la préparation de publication sont destinées à financer la rédaction de publications relativement conséquentes sur des avancées majeures de l’archéologie préventive.

Collection Recherches archéologiques

Créée en 2011, en coédition avec CNRS Éditions, la collection a pour vocation de publier des travaux issus des fouilles conduites par l’institut. L’objectif est d’assurer la parution de trois à quatre manuscrits par an : monographies de sites, synthèses issues de projets collectifs de recherche (PCR), d’actions collectives de recherche (ACR), ainsi que des axes de recherche de l’Inrap, et enfin, thèses soutenues par les archéologues de l’institut. Les manuscrits doivent revêtir un intérêt national, en intégrant un ou plusieurs des aspects suivants : la dimension emblématique des sites étudiés ; le caractère novateur des recherches, en termes de méthodologie ou d’approche scientifique ; l’ampleur du territoire pris en compte - dans le cadre de synthèses portant sur plusieurs sites ou sur des thèmes de recherche particuliers.
La sélection des manuscrits est soumise à un comité éditorial, et validée par un comité de lecture, appuyé par autant d’experts que besoin.

Couvertures Recherches Archéologiques

Revue Archéopages. Archéologie & société

Venant en complément de l’offre éditoriale existante, la revue a été créée en 2007.
Au-delà des spécialisations par période, par région ou par discipline, la ligne éditoriale met en avant l’apport décisif de l’archéologie dans les connaissances en sciences humaines, le bénéfice de la complémentarité des approches, ainsi que la politique de recherche scientifique sur l’ensemble du territoire national.
Chaque numéro comprend un dossier thématique et diachronique regroupant des articles courts, et se clôt sur un débat entre chercheurs issus de disciplines variées.
La rubrique « Pratiques » propose des retours d’expérience sur nos modes opérationnels et s’interroge sur les moyens de les faire progresser.
Des numéros hors-série font le point sur des aspects majeurs de l’activité archéologique.
Les différentes institutions archéologiques sont présentes dans les deux comités : le comité de rédaction, qui détermine la thématique des dossiers et formule les attendus des appels à publication ; le comité de lecture, qui valide les différents articles.

Couvertures Archéopages

Bibliographie des agents

Depuis 2002, près de 6 000 titres ont déjà été publiés, selon les genres propres à la recherche scientifique : monographies, actes de colloques, articles.
Ces publications sont en majorité constituées d’articles, accueillis d’une part par des revues à vocation régionale, nationale et internationale ; et prenant d’autre part la forme de contributions à des actes de colloque. La quasi-totalité du paysage éditorial des périodiques d’archéologie est représenté dans ce corpus de références.
On relève aussi beaucoup de titres destinés à un public érudit mais non spécialiste.
Reflet du dynamisme des agents de l’Inrap, et signe de bonne santé pour la recherche issue de l’archéologie préventive, le nombre de titres publiés augmente chaque année.

Cahiers de l'Inrap

L'Inrap a vocation à recenser les savoir-faire et les connaissances de ses archéologues, à les harmoniser et à les diffuser. L'institut organise, en interne, des séminaires méthodologiques visant à améliorer les procédures de diagnostic et de fouille. Ces rendez-vous font l’objet de communications publiées dans la collection Les Cahiers de l'Inrap. Accessible à l’ensemble de la communauté archéologique, cette publication favorise un partage des problématiques autour des méthodes et des techniques.