A Ornans, Doubs, fouille d'évaluation d'une emprise de 9 525 m2 en contexte urbain. Les terrains ont été sondés à 5 %.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

Outre la présence d'un mur d'enclos du couvent des Ursulines (XVIIe s.) et un ouvrage militaire de la Seconde Guerre mondiale, la découverte d'un habitat sur solins daté du IXe-XIIe s. constitue un événement. Bien structuré, le site laisse entrevoir un bâtiment de 14,30 x 5,80 m divisé en deux pièces égales selon une technique de construction associant la pierre et le bois (trous de poteau, torchis).

Une couche d'occupation couvrant l'espace interne de cet édifice a révélé un mobilier céramique constitué essentiellement de pâte sombre (pots à cuire) et des scories de fer témoignant d'une activité métallurgique. Une inhumation pratiquée à l'angle du bâtiment complète les structures mises au jour. Cette fouille, bien que réduite à une fenêtre de sondage de 260 m2, enrichit notablement la connaissance de la période carolingienne, très discrète à l'échelle régionale et pour laquelle on manque de critères de datation.

Au niveau de la ville d'Ornans, cette occupation de type urbain confirme l'ancienneté de la rive gauche de la ville en liaison avec la route du sel.