Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
15 septembre 2016
Colloque
Archéologie de la santé – anthropologie du soin

Colloque international organisé par l’Inrap, en partenariat avec le Musée national de l’homme.
Les  30 novembre et  1er décembre 2016 à l'Auditorium Jean Rouch - Musée de l’Homme

Matériel médical de l'US Army provenant de l'ancien hôpital militaire américain (1917-1919) à Saint-Parize-le-Châtel. © Denis Gliksman, Inrap

Archéologie de la santé – anthropologie du soin
par Rozenn Colleter, archéologue et anthropologue à l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap GO) et chercheure associée au Laboratoire d’anthropologie moléculaire et imagerie de synthèse (AMIS, UMR 5288). 

Inscription

L'accès au colloque est libre, sur réservation, dans la limite des places disponibles.

Une fouille préventive, réalisée par l’Inrap de novembre 2011 à juin 2013 sur une superficie de 8 000 m² à Rennes (Ille-et-Vilaine, France), a permis d’étudier un couvent des ordres mendiants : le couvent des Jacobins. Un millier de sépultures, réparties dans différents espaces dont certains présentent un caractère privilégié indéniable (nef et chœur de l’église, chapelles attenantes, galeries du cloître, salle capitulaire et cours extérieures), a été mis au jour, ouvrant la voie à une importante étude anthropologique et paléopathologique.

Au sein de la collection, plusieurs cas particulièrement bien conservés ont fait l’objet d’investigations anthropologiques, radiologiques, médicolégales et paléopathologiques très poussées. Ces corps et organes déposés dans des cardiotaphes et cercueils en plomb, parfois identifiés, sont ceux d’individus de l’aristocratie parlementaire locale. Les résultats permettent d’appréhender l’état de santé de cette noblesse bretonne à l’époque moderne, mais aussi d’éclairer nos connaissances sur des pratiques funéraires spécifiques.

Rozenn Colleter est archéologue et anthropologue à l’Institut national de recherches archéologiques préventives (Inrap GO) et chercheure associée au Laboratoire d’anthropologie moléculaire et imagerie de synthèse (AMIS, UMR 5288).

Ses activités portent principalement sur la fouille archéologique de cimetières et l’étude des pratiques funéraires, ainsi que sur la définition biologique des populations inhumées dans le Grand-Ouest de la France. Elle est l’auteure, en collaboration avec Françoise Le Boulanger et Daniel Pichot, de Église, cimetière et paroissiens (éditions Errance, 2012). Depuis 2011, elle travaille avec Gaétan Le Cloirec sur la fouille et l’étude du couvent des Jacobins de Rennes.

Bibliographie :

  • Colleter R., Le Boulanger F., Pichot D., 2012 – Église, cimetière et paroissiens. Bréal-sous-Vitré (Ille-et-Vilaine), étude historique, archéologique et anthropologique (VIIe - XVIIIe siècle). Éditions Errance, collection "archéologie aujourd’hui", Paris, 279 p.
  • Colleter R., Prigent D., 2015 - Les sarcophages du haut Moyen Âge de Bretagne et des Pays de la Loire : un état de la question. In, I. Cartron, F. Henrion, C. Scuiller (dir.), Les sarcophages de l’Antiquité tardive et du haut Moyen Age : fabrication, utilisation, diffusion, actes des XXXe journées internationales d’archéologie mérovingienne, Bordeaux, 02-04 octobre 2009, suppl. Aquitania 34, p. 123-128.

Émissions de radio :

Année :
2016