Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
07 mars 2016
Colloque
Héritages arabo-islamiques dans l'Europe méditerranéenne

Colloque international organisé par l’Institut national de recherches archéologiques préventives,
En partenariat avec Marseille-Provence 2013-Capitale européenne de la culture, le MuCEM et la Villa Méditerranée.
Du 11 au 14 septembre 2013, à Marseille, Villa Méditerranée et MuCEM.

Héritages arabo-islamiques dans l'Europe méditerranéenne - Archéologie, histoire, anthropologie
par Dionigi Albera, CNRS, et Manoël Pénicaud, Aix-Marseille université

Tous les cinq ans, les habitants de Sampeyre, dans la vallée Varaita (Piémont) commémorent la victoire sur les Sarrasins advenue autour de l'an Mil. Cette manifestation, appelée Baìo, se déroule dans la période de Carnaval et met en scène une panoplie de personnages - joués exclusivement par des hommes - qui chassent les envahisseurs musulmans de leur territoire reconquis. Parmi les protagonistes aux costumes soigneusement confectionnés par les femmes du village, les personnages emblématiques des Maures et des Turcs, le visage noirci et dotés d'accessoires spécifiques, paradent enchaînés parmi les autochtones. La figure du Turc est encore plus centrale dans la fête du village de Bellino (la Beò, qui se tient tous les trois ans) puisqu'il finit par être baptisé devant l'église, boire du vin et parler la langue locale.
Or, la présence musulmane dans ces vallées au Moyen Age n'est pas attestée avec certitude, même si elle a fait l'objet de quelques travaux érudits du XIXe siècle. Malgré la conviction des acteurs de reproduire une tradition atavique, le caractère historique de ces fêtes est probablement assez récent et se met en place entre la fin du XIXe et le début du XXe siècle. Ces phénomènes revêtent donc une dimension bien plus identitaire qu'historique.
Cette communication porte sur cette « invention » d'une présence musulmane et sur les représentations de l'autre dans le contexte piémontais. Elle s'appuiera en outre sur du matériel ethnographique filmé sur place en février 2012.
Année :
2013