Vous avez un projet d'aménagement, un diagnostic d'archéologie préventive vient d'être prescrit par le préfet de région : ce guide se propose de répondre à vos principales interrogations.

Mis à jour le
09 juin 2016


L'archéologie préventive est une mission de service public à laquelle chaque aménageur contribue. Tous les ans, en France, 700 km2 sont concernés par des travaux, entraînant la destruction du patrimoine archéologique.

L’aménagement du territoire et l’archéologie

Afin de détecter la présence d'éventuels vestiges, les archéologues interviennent en amont des chantiers.

Ces recherches préalables, conduites en zone rurale comme en milieu urbain en étroite collaboration avec les aménageurs, permettent de « sauvegarder par l'étude » ces précieux témoignages et, dans des cas très exceptionnels, de les conserver. Elles garantissent également aux aménageurs la possibilité de mener à bien leurs projets sans risquer une interruption de chantier.

Le diagnostic archéologique

Sur le terrain, ces recherches comportent deux étapes : la réalisation d'un diagnostic et, le cas échéant, celle d'une fouille.

À l'issue des recherches, les données sont analysées et interprétées lors de la phase de post-fouille....