Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
14 septembre 2016
Colloque
Archéologie de la santé – anthropologie du soin

Colloque international organisé par l’Inrap, en partenariat avec le Musée national de l’homme.
Les  30 novembre et  1er décembre 2016 à l'Auditorium Jean Rouch - Musée de l’Homme

Matériel médical de l'US Army provenant de l'ancien hôpital militaire américain (1917-1919) à Saint-Parize-le-Châtel. © Denis Gliksman, Inrap

Archéologie de la santé – anthropologie du soin
par Clark Spencer Larsen, anthropologue-biologiste

Inscription

L'accès au colloque est libre, sur réservation, dans la limite des places disponibles.

L’arrivée des explorateurs espagnols et, plus tard, l’établissement des missions catholiques romaines au sein des populations natives de l’est de l’Amérique du Nord (correspondant aux États actuels de Géorgie et Floride) a eu des implications profondes sur leur santé et leur mode de vie. L’étude des ossements provenant de missions et d’autres sites archéologiques permet de dresser un tableau complet des modifications spectaculaires qui ont affecté l’alimentation, l’agrégation des populations et la charge de travail dans les peuples natifs. Les traces bio-archéologiques révèlent des modifications des pathologies et de la morphologie squelettique dues à l’importance croissante des glucides végétaux (maïs) aussi bien dans le contexte du travail que de la nutrition. Les traces bio-archéologiques montrent un déclin général de l’état de santé et un alourdissement de la charge de travail. 

Clark Spencer Larsen est anthropologue-biologiste. Il a obtenu son doctorat à l’université du Michigan.

Il est Professeur distingué de Sciences sociales et comportementales et il dirige le Département d’anthropologie de l’université d’État de l’Ohio. Larsen est membre de l’Académie nationale américaine des sciences (U.S. National Academy of Sciences) et de l’association américaine pour l’avancement des sciences (American Association for the Advancement of Science). Il a été président de l’Association américaine des anthropologues physiques (American Association of Physical Anthropologists) et rédacteur en chef de l’American Journal of Physical Anthropology. Ses recherches portent sur les 10 000 dernières années de l’évolution humaine, en particulier sur l’histoire de la santé et des modes de vie, les liens entre biologie et culture et la manière dont les ossements humains retrouvés sur les sites archéologiques nous aident à comprendre le passé de l’Homme. 

Bibliographie

  • Larsen C. S. (dir.) (2001), Bioarchaeology of Spanish Florida: the Impact of Colonialism, Gainesville, University Press of Florida, 324 p.
  • Larsen C. S. (dir.) (1990), The Archaeology of Mission Santa Catalina de Guale: 2. Biocultural Interpretations of a Population in Transition, Anthropological Papers of the American Museum of Natural History, 68, 150 p.
  • Organ J. M., Teaford M. F., Larsen C. S. (2005), « Dietary Inferences from Dental Microwear at Mission San Luis de Apalachee », American Journal of Physical Anthropology, 128, p. 801-811.
  • Larsen C. S. (2000), « Reading the Bones of La Florida », Scientific American, 282(6), p. 80-85.
Année :
2016