Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
11 mars 2016
Colloque
Archéologie de l'esclavage colonial

Colloque international organisé par l'Inrap, le Comité pour l’histoire et la mémoire de l’esclavage, le ministère de la Culture et de la Communication et le musée du quai Branly dans le cadre de la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition
Du 9 au 12 mai 2012, Théâtre Claude Lévi-Strauss, musée du quai Branly 75007 Paris

Archéologie de l'esclavage colonial
par Paulo Abreu Funari, Centro de Estudos Avançados, Universidade Estadual de Campinas

 
Cette communication commence par proposer un modèle anthropologique fondé sur l'interaction culturelle, et en particulier sur des concepts comme le syncrétisme et la créolisation. Afin de permettre de saisir le contexte historique et social, nous décrivons ensuite Palmares, cité rebelle fondée par des marrons au XVIIe siècle, avant de passer à une analyse archéologique de ses vestiges. Cette analyse a pour contexte le renouveau de l'archéologie dans le monde, et en particulier dans un Brésil qui émerge d'une période de dictature (1964-1985). L'archéologie s'est longtemps servi du syncrétisme comme d'un outil herméneutique important, mais au cours des dernières années, on a vu se développer d'autres approches mettant l'accent sur l'ethnicité, le genre, la domination et la résistance. Plus récemment, on a assisté à l'essor de l'archéologie publique dans les études de la culture matérielle des marrons. Cette communication se termine sur un examen de ces tendances, avant de proposer une archéologie du marronnage, et en particulier des marrons de Palmarès, qui favorise la diversité et l'intégration sociale.
Pedro Paulo A. Funari est professeur d'archéologie historique à l'université d'État de Campinas et chercheur associé à Illinois State University et à l'université de Barcelone. Auteur de plusieurs ouvrages et de plus de 300 articles, ancien secrétaire du World Archaeology Congress, ses recherches portent sur l'archéologie des sociétés historiques et sur l'archéologie publique.

Bibliographie sélective
  • P.P.A Funari, V. Carvalho, "Gender relations in a maroon community, Palmares, Brazil", The Archaaeology of Colonialism, Intimate encounters and sexual effects,  Cambridge University Press, 2012.
  • P.P.A Funari, A. Zarankin, M. Salerno, Memories from Darkness, the archaeology of repression and resistance in Latin America, Springer, New York, 2009.
  • P.P.A. Funari, "Conquistadors, plantations, and quilombo: Latin America in historical archaeology context", in Historical Archaeology, Blackwell, Oxford, 2006.
  • P.P.A. Funari, E. Stovel, A. Zarankin, Global Archaeological Theory, Springer, New York, 2005.
  • J.R. Orser, P.P.A. Funari, "Archaeology and slave resistance and rebellion", World Archaeology, Londres, 2001.
  • P.P.A. Funari, M. Hall, S. Jones, Historical Archaeology: Back from the Edge, Routledge, Londres, 1999.
  • S.J. Allen, "Africanism, mosaics, and creativity: the historical archaeology of Palmares", Cultura Material e Arqueologia Histórica, IFCH/UNICAMP, Campinas, 1999.


English version

Durée :
24'52''
Année :
2012