Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Colloque
Héritages arabo-islamiques dans l'Europe méditerranéenne

Colloque international organisé par l’Institut national de recherches archéologiques préventives,
En partenariat avec Marseille-Provence 2013-Capitale européenne de la culture, le MuCEM et la Villa Méditerranée.
Du 11 au 14 septembre 2013, à Marseille, Villa Méditerranée et MuCEM.

Héritages arabo-islamiques dans l'Europe méditerranéenne - Archéologie, histoire, anthropologie
par Sébastien Moureau, université catholique de Louvain, et Nicolas Thomas, Inrap

L'alchimie, science inconnue en Europe avant les premières traductions de l'arabe, s'érige en exemple de l'apport d'un savoir constitué du monde arabe à l'Occident médiéval. Toutefois, l'alchimie n'est pas seulement une science, c'est aussi une pratique qui requiert des savoir-faire et des outils. Avec l'alchimie, ce sont donc également des techniques qui sont transmises au monde latin aux XIIe et XIIIe siècles. En croisant les données textuelles et archéologiques, nous focaliserons notre attention sur un instrument particulier des alchimistes : l'aludel, outil utilisé pour la sublimation, dont le nom lui-même est un emprunt à la langue arabe (al-uth?l). Nous étudierons les descriptions de cet instrument dans plusieurs textes représentatifs des trois étapes du mouvement de transmission, dont un texte d'alchimie arabe, le Kit?b al-asrar, le Livre des secrets, d'Ab? Bakr al-R?z?, représentant emblématique de l'alchimie technique arabe ; une traduction latine d'un texte alchimique arabe perdu, le De anima alchimique du pseudo-Avicenne, rédigé entre la fin du XIe et le milieu du XIIIe siècle, traité majeur qui servit d'autorité au courant de l'alchimie organique jusqu'au XIVe siècle ; et un traité alchimique latin, la Summa perfectionis du pseudo-Geber, rédigé à la fin XIIIe siècle, dont l'influence jusqu'au XVIIe siècle n'est plus à démontrer. Une fois ces données textuelles examinées, nous les confronterons à des vestiges archéologiques et proposerons une analyse de la pénétration de cette connaissance technique en Occident au travers des utilisations de l'aludel et des traditions techniques, ainsi qu'une étude de l'évolution de l'instrument et de sa description.
Sébastien Moureau étudie la transmission des sciences dites occultes, en particulier l'alchimie, du monde arabo-musulman à l'Occident latin au Moyen Âge. Sa thèse de doctorat (Université catholique de Louvain) consistait en l'édition critique, la traduction et l'étude du De anima alchimique du pseudo-Avicenne (c. XIIe s.), traduction latine d'un traité alchimique arabe perdu à ce jour. Il est actuellement chargé de recherches au F.R.S.-FNRS à l'Université catholique de Louvain.
 
Bibliographie Sébastien Moureau :
  • Moureau, Sébastien. "Elixir Atque Fermentum. New Investigations About the Link Between Pseudo-Avicenna's Alchemical De Anima and Roger Bacon: Alchemical and Medical Doctrines", à paraître dans Traditio
  • Moureau, Sébastien. "Physics in the Twelfth Century: The Porta Elementorum of Pseudo-Avicenna's Alchemical De Anima and Marius' De elementis", à paraître dans les Archives d'Histoire Doctrinale et Littéraire du Moyen Âge.
  • Moureau, Sébastien. "Les sources alchimiques de Vincent de Beauvais", in Spicae, Cahiers de l'Atelier Vincent de Beauvais, nouvelle série 2 (2012), 5-118.
Bibliographie Nicolas Thomas : 
  • Thomas Nicolas, Claude Caroline, « Les vases à fond percé : pratique de la distillation per descensum au bas Moyen Âge en Île-de-France », Revue archéologique d'Île-de-France, 4, 2011, p. 267-288.
  • Thomas Nicolas, « L'alambic dans la cuisine », dans Ravoire F., Dietrich A., dir., La cuisine et la table dans la France de la fin du Moyen-Âge, Contenus et contenants du XIVe au XVIe siècle, Actes du colloque de Sens (2004), Caen, Publications du CRAHM, 2009, p. 35-50.
  • Thomas Nicolas, « Prendre de l'acier pour de l'or : imaginaire et procédés métallurgiques du Moyen Âge au XVIIIe siècle », dans Hypothèses 2005, Paris : Publications de la Sorbonne, 2006, p. 175-186.
Année :
2013