Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
10 mars 2016
Colloque
Archéologie de l'esclavage colonial

Colloque international organisé par l'Inrap, le Comité pour l’histoire et la mémoire de l’esclavage, le ministère de la Culture et de la Communication et le musée du quai Branly dans le cadre de la journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leur abolition
Du 9 au 12 mai 2012, Théâtre Claude Lévi-Strauss, musée du quai Branly 75007 Paris

Archéologie de l'esclavage colonial
par Sylvie Jérémie, Inrap

L'archéologie des territoires français des Amériques - Guyane, Guadeloupe ou Martinique -, a su révéler, au cours de la dernière décennie, une importante quantité de données issues de l'esclavage.
C'est un panorama de la vie des esclaves et des habitants qui nous est fournie, donnant du relief et de la réalité à l'esclave et à son quotidien, qu'il s'agisse de production d'objets, de processus de production (agricole, artisanale, etc.), de bâtiments, etc. Les diversités culturelles et leurs interactions constituent un pivot des mutations qui sont survenues durant toute cette période. L'archéologie est une démarche particulièrement adaptée à l'approche de cette problématique historique.
Les archives de toutes sortes : chroniques, récits de voyageurs, archives administratives, iconographie, cartes anciennes se voient maintenant complétées par les archives du sol. Sous l'impulsion massive de l'aménagement des territoires domiens d'Amérique, des opérations archéologiques préventives se multiplient et accompagnent un renouveau mémoriel.
Diplômée en archéologie (préhistoire de l'Asie et de l'Océanie), Sylvie Jérémie est responsable d'opérations de fouilles préventives pour l'Afan et l'Inrap depuis 1989. En 1992, elle devient ingénieur de recherches, adjointe scientifique et technique pour la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique. Depuis 2011, elle occupe le poste de chargée des grands travaux au sein de la direction scientifique et technique de l'Inrap.

Bibliographie sélective :
  • S. Jérémie, E. Dambrine, « Impact des occupations amérindiennes anciennes sur les propriétés des sols et la diversité des forêts guyanaises », Amazonie, une aventure scientifique et humaine du CNRS, Galaade Editions, CNRS, 2010.
  • E. Dambrine, S. Jérémie, et le groupe COUAC, « Une forêt vierge par nature ? La fin d'un mythe », La forêt de Guyane française, L'Harmattan, 2010.
  • S. Jérémie, « La recherche archéologique en Guyane », Archéologie précolombienne et coloniale des Caraïbes, actes des congrès nationaux des sociétés historiques et scientifiques, 2003.
  • S. Jérémie, « L'apport des observations ethnographiques à l'archéologie : le cas des Palikur de Guyane Avenir des Peuples de forêts tropicales, Université libre de Bruxelles, 2001.
  • S. Jérémie, M. Mestre, « Présentation de la prospection archéologique réalisée sur le tracé de la RN2, entre Regina et Saint-Georges de l'Oyapock », Journal de la Société des Américanistes 83, 1997.
Durée :
24'15''
Année :
2012