Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
04 mars 2016
Colloque
L’avenir du passé – Modernité de l’archéologie

Colloque international organisé par le Centre Pompidou et l'Institut national de recherches archéologiques préventives en partenariat avec France Culture, les 23 et 24 novembre 2006

par Jean-Paul Demoule, Institut national de recherches archéologiques préventives

 
Pourquoi, au musée du Louvre, installé au coeur de la capitale et dans le palais des rois de France, n'y a-il aucun objet archéologique issu du sol français ? Pourquoi l'archéologie dite préventive, celle qui précède les grands travaux d'aménagement, est-elle si conflictuelle en France au point de susciter une trentaine de rapports et trois lois successives, alors qu'elle est banale dans bien d'autres pays ? Pourquoi la gestion de ce passé « passe-t-elle» aussi difficilement auprès des décideurs, alors que l'archéologie passionne le grand public ? Et pourquoi les Gaulois, nos «ancêtres» pour nos manuels scolaires, sont-ils plus des personnages pittoresques que des sujets de fierté ? Les réponses sont certainement multiples. Et il est sans doute plus facile de fonder une nation sur un glorieux mythe d'origine que sur une défaite, celle d'Alésia. Il est temps pour les habitants de la France, aux origines si diverses, de savoir assumer et préserver l'ensemble du passé de leur territoire, dans sa riche complexité, au moment où les vestiges archéologiques se réduisent de manière drastique sous l'effet du développement économique.
Professeur d'archéologie à l'université de Paris I, spécialiste de la Protohistoire européenne, Jean-Paul Demoule préside, depuis sa création en 2002, l'Institut national de recherches archéologiques préventives. Il a aussi été membre du conseil scientifique de l'École française d'Athènes. Archéologue, ses travaux ont porté sur le sauvetage archéologique de la vallée de l'Aisne, la néolithisation de l'Europe via les Balkans, le Néolithique de la Grèce, le problème indo-européen et l'historiographie de l'archéologie.
 
Il est l'auteur de nombreux ouvrages et d'environ 300 articles.
À signaler :
- La France archéologique, Hazan, 2004 ;
- L'archéologie entre science et passion, Gallimard, 2005.
Année :
2009