Archéologie de la Grande Guerre, Gilles Prilaux, canada 2016

L’archéologie de la Grande Guerre

À voir, à écouter - Conférence
Du 21 janvier 2016 au 22 janvier 2016
Royal Military College , Kingston (Ontario)
Mis à jour le
07 mars 2017

Ouvert à tous.

par Gilles Prilaux (Inrap),

Gilles Prilaux (Inrap) viendra au CMRC les 21-22 janvier 2016 pour animer deux conférences sur ses recherches portant sur l’archéologie de la Grande Guerre. 
Ces conférences sont organisées par le Centre des langues, le département d’histoire et le CFAS-CESFAS.

Les interventions archéologiques menées dans le Nord et dans l’Est de la France font souvent ressurgir les cicatrices du sol générées par les combats de la guerre 1914-1918. Ces stigmates, particulièrement nombreux, se comptent par centaines de milliers : trous d’obus, tranchées, boyaux, abris de fortune, dépotoirs, munitions de tous calibres, mais aussi restes des 700 000 combattants encore fossilisés sur le champ de bataille.

Ces témoignages directs de cette boucherie sans nom se révèlent sous des formes variées ; ici les restes d’un corps enseveli et grêlés de shrapnell ; là une jambe arrachée abandonnée dans un trou d’obus, jusqu’à des ensembles plus complexes qui font écho à l’état d’esprit du soldat face à l’horreur des combats. Cette conférence propose de faire un point sur l’état des lieux sur cette période à travers le regard de l’archéologie de terrain …  Que reste-t-il aujourd’hui dans le sol et comment l’interpréter ?

Ajouter à mon calendrier 01/21/2016 01/23/2016 Europe/Paris L’archéologie de la Grande Guerre MM/DD/YYYY
Royal Military College
Édifice Yeo
Kingston (Ontario), Canada