A Guignicourt, Aisne, l'intervention fait suite à un diagnostic, réalisé par M. Friboulet (Inrap), ayant permis la découverte de deux sépultures à inhumation de La Tène ancienne et d'un cercle funéraire de l'âge du Bronze.

Chronique de site
Dernière modification
10 mai 2016

La surface décapée et fouillée (environ 3 000 m²) a permis la mise au jour d'un second petit cercle funéraire de l'âge du Bronze coupant le premier, de deux autres sépultures à inhumation de La Tène ancienne et d'un enclos funéraire quadrangulaire de La Tène finale.

Les enclos de l'âge du Bronze sont très arasés et n'ont révélé que très peu de mobilier. Le premier n'est pas tout à fait circulaire ; il a un diamètre de 23 m et est ouvert au sud-est. Le second est fermé et nettement plus petit (5 m de diamètre). Les deux sépultures de La Tène ancienne sont elles aussi très érodées et relativement mal conservées, des terriers ayant notamment perturbé la plus profonde. L'enclos funéraire quadrangulaire de La Tène finale renferme une construction sur cinq poteaux dans laquelle est implantée la sépulture à inhumation d'un enfant. La fouille de l'intégralité du comblement de cet enclos a permis la mise en évidence des calages des poteaux, soulignant la présence non pas d'une palissade à poteaux jointifs, mais d'une succession de poteaux et de planches posées de chant.