Modestes indices d'un habitat mérovingien à Ruillé-le-Gravelais, Mayenne

Chronique de site
Dernière modification
19 février 2016

Non loin d'une ferme du même nom, le site de l'Ouillère, sur la commune de Ruillé-le-Gravelais, a livré des vestiges d'habitat remontant à la période mérovingienne. Ce type d'implantation est rarement décelé en Pays-de-la-Loire, en particulier dans la partie occidentale de la Mayenne, considérée comme une zone de confins et presque totalement ignorée des archives avant le XIe siècle. Dans ce secteur de l'extrême sud-ouest du diocèse du Mans, les données sur la période mérovingienne se limitent généralement à la découverte de sarcophages ou de coffres en schiste.

L'Ouillère 1
Dessins des profils des céramiques découvertes sur le site de l'Ouillère et datant de la première moitié du VIIe siècle.
L'Ouillère 1, Ruillé-le-Gravelais (Mayenne), 2010.
© Dessins et étude E. Coffineau. DAO H. Hostein, Inrap

Un fossé riche en céramiques

Le site de l'Ouillère a révélé ce qui semble être quelques trous de poteaux et deux fosses, dont l'une évoque un four domestique, ainsi qu'un fossé riche en fragments de céramique. Ces vestiges ont permis la datation du site au VIIe siècle. L'ensemble atteste de la proximité d'une zone d'habitat.