À Divonne-les-Bains, Ain, l'intervention s'est déroulée en une seule campagne. Il s'agit d'une fouille de sauvetage urgent sur 200 m2 linéaire (aqueduc).

Chronique de site
Dernière modification
12 mai 2016

Le but de l'opération était de vérifier le tracé de l'ouvrage et d'observer ses caractéristiques architecturales. Nous avons pratiqué cinq coupes transversales à la pelle mécanique et dégagé l'aqueduc sur l'ensemble du tracé (100 m). Sa situation a été confirmée et son architecture précisée : canalisation de 0,90 m de hauteur et de largeur, en tranchée étroite, d'1,65 m de profondeur minimale et d'1,90 m de largeur maximale, avec une voûte en dalles calcaires liées au mortier de chaux, piédroits en blocs de calcaire liés à l'argile, radier de galets surmonté d'un béton de mortier. Colmatage total par ruissellement.
Datation supposée : début du Ier s. ap. J.-C.