Conférences
Aucun vote pour le moment
Mis à jour le
29 juin 2016
Colloque
Des climats et des hommes

Colloque international organisé par Météo-France, la Cité des sciences et de l'industrie, l'Inrap
Auditorium de la Cité des sciences et de l'industrie, les 19, 20, 21 novembre 2009

Des climats et des hommes - Glaciologie, climatologie, archéologie, histoire par Bas van Geel, université d'Amsterdam

Les restes de végétaux et d'organismes trouvés dans les dépôts de tourbières, les sédiments lacustres et les sédiments marins sont des sources d'information de premier ordre pour comprendre les changements climatiques passés. Les fluctuations de l'activité solaire modulant l'intensité des rayons cosmiques, on peut déduire l'activité solaire sur la base de l'enregistrement des isotopes cosmogéniques du carbone 14 et du bérylium 10, des cernes de bois et des carottes de glace du Groenland et de l'Antarctique. Les changements climatiques des 11 000 dernières années correspondent aux variations de ces isotopes cosmogéniques et l'activité solaire peut être considérée comme un facteur majeur des oscillations climatiques. La transition d'un climat chaud et sec au Subboréal à un climat frais et humide au Subatlantique, autour de 850 avant notre ère, est visiblement liée au déclin temporaire de l'activité solaire. Nous exposerons les effets de ce changement climatique sur les populations de la fin de l'âge du Bronze vivant dans des conditions humides aux Pays-Bas et sur l'expansion de la culture scythe dans le sud de la Sibérie. L'hyperréactivité du système climatique à de petites variations de l'activité solaire suggère l'existence de mécanismes amplificateurs dans l'atmosphère. Le manque de connaissance précise de tels mécanismes entrave encore la précision des modèles d'évolution du climat dans le présent et le futur. Le rôle du soleil - en relation avec les gaz à effet de serre - pourrait être encore sous-estimé dans notre compréhension des modèles climatiques.
Bas van Geel est paléoclimatologue et paléoécologue, spécialisé dans l'étude du Quaternaire à l'université d'Amsterdam. Il étudie les dépôts lacustres, les plaines marécageuses, les tourbières et les sites archéologiques liés à la paléoécologie, la paléoclimatologie, l'archéologie environnementale et la physique des isotopes. Il a fait des découvertes fondamentales avec J. van der Plicht (université de Groningen), sur l'incidence de l'activité solaire sur les changements climatiques. Ils ont ainsi mis en évidence le lien entre le déclin de l'activité solaire et le passage d'un climat subboréal à un climat subatlantique.

Quelques références
• R. Marchant, S.P. Harrison, H. Hooghiemstra, V. Markgraf, J.H. van Boxel, T. Ager, L. Almeida, R. Anderson, C. Baied, H. Behling, J.C. Berrio, R. Burbridge, S. Björck, R. Byrne, M.B. Bush, A.M. Cleef, J.F. Duivenvoorden, J.R. Flenley, P. De Oliveira, B. van Geel, K.J. Graf, W.D. Gosling, S. Haberle, T. van der Hammen, B.C.S. Hansen, S.P. Horn, G.A. Islebe, P. Kuhry, M.P. Ledru, F.E. Mayle, B.W. Leyden, S. Lozano-García, A.B.M. Melief, P. Moreno, N.T. Moar, A. Prieto, G.B.A. van Reenen, M.L. Salgado-Labouriau, F. Schäbitz, E.J. Schreve- Brinkman, M. Wille, Pollen-based biome reconstructions for Latin America at 0, 6000 and 18 000 radiocarbon years. Clim. Past Discuss. 5, 2009.
• D. Mauquoy, D. Yeloff, B. van Geel, D.J. Charman, A. Blundell, Two decadally resolved records from northwest European peat bogs show rapid climate changes associated with solar variability during the mid-late Holocene. Journal of Quaternary Science 23, 2008.
Durée :
26'06''
Année :
2009